Magazine Basketball

Kevin McHale face à la jeunesse des Rockets

Publié le 04 septembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Kevin McHale se retrouve avec une équipe qui fait totalement peau neuve. Les vétérans et big mens tels que Luis Scola, Samuel Dalembert ou encore Marcus Camby ont quitté le Texas et laisse la place aux jeunes avec Jeremy Lin et une armée de rookies avec notamment Royce White.
Sur le site officiel des Houston Rockets, le coach texan s'est entretenu sur la saison à venir et son défi de guider ses jeunes pousses vers les playoffs.
"Nous avons l'équipe que nous avons. J'espérais plus de vétérans. Je reste un compétiteur et je veux gagner. Nous pouvons y arriver mais il est vrai que c'est plus compliqué avec une jeune équipe. Je dois leur apprendre à évoluer comme des pros, comment réagir après une série de défaites. Nous allons durement travailler"
"Pour l'heure nous pouvons pas créer notre propre style de jeu dans le sens où les jeunes que nous avons n'ont pas pour l'instant développer leur propre style de jeu. Nous devons nous connaitre. J'espère qu'à la fin de notre camp nous allons avoir certains automatismes et que notre groupe sera bien rodé, avec un cinq de départ stable et un banc solide."
Kevin McHale compare le défi de la jeunesse par rapport au défi de l'an passé où le lock-out avait privé les franchises du championnat de training camp.
"L'année dernière nous pouvions combler le lock-out en nous appuyons sur l'expérience de vétérans. Cette année c'est un groupe qui n'a au final que peu d'expérience au niveau professionnel. C'est un tout autre challenge."
Au milieu de cette multitude d'interrogation autour de cette jeune équipe qu'il va devoir prendre en main, Royce White donne quelques garanties. Sa polyvalence et sa carrure en font un joueur à part selon l'ancienne gloire des Celtics.
"Il est unique. Il sait dribbler la balle, faire des passes, faire le jeu. Il va juste devoir faire un peu plus attention au ballon et comprendre que les espaces libres en NBA sont plus étroits qu'en NCAA. Il peut jouer à différents postes mais nous verrons quel sera sa place sur le terrain pour qu'il puisse jouer son meilleur basket."
La saison n'est pas commencée que l'on sent le coach des Rockets peu confiant sur le déroulement de celle-ci. S'il est vrai que de coacher une jeune équipe reste compliqué à l'instar des Charlotte Bobcats, le parcours du Thunder devrait rassurer McHale. Courage Kevin.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines