Magazine Info Locale

Rentrée à l’école d’Ampus

Publié le 04 septembre 2012 par Goure

La rentrée 2012/2013 s'est bien effectuée à l'école d'Ampus: 72 élèves , 4 classes, 4 professeurs des écoles (3 femmes , 1 homme), 1 ATSEM (=Agent territorial spécialisé des écoles maternelles)  ,  la cantine ouverte à tous les enfants ,une garderie le matin et le soir , une garderie le mercredi entier avec cantine à midi.
Maintenant les enfants , il n'y a plus qu'à bien travailler, vous avez tout ce qu'il faut pour !

Ordre des photos :
Arrivée à l'école , joie et stress mélangés
La directrice , Mme Becquet, présente ses collègues et l'équipe municipale
Chaque enseignant appelle ses élèves. On commence par les CM1-CM2 qui ont leur classe au village
Le maître  des CE1-CE2 appelle ses élèves.
C'est au tour des CP-Grande Section Maternelle avec Mme Becquet
Enfin les Moyenne Section - Petite Section de Maternelle  entrent en classe pour une belle année de découvertes.

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

La directrice , Mme Becquet, présente ses collègues et l'équipe municipale

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

Chaque enseignant appelle ses élèves. On commence par les CM1-CM2 qui ont leur classe au village

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

Le maître  des CE1-CE2 appelle ses élèves.

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

C'est au tour des CP-Grande Section Maternelle avec Mme Becquet

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

Enfin les Moyenne Section - Petite Section de Maternelle  entrent en classe pour une belle année de découvertes.

Rentrée à l’école d’Ampus
Rentrée à l’école d’Ampus

Consultez la  Catégorie ECOLE  (cliquez) pour revoir les années précédentes.

Pendant la Révolution française, on prend conscience que l’instruction est importante pour aider le peuple à sortir de la misère, et on essaie d’organiser un système scolaire. Mais cela prendra beaucoup de temps pour y parvenir.

En 1833, une loi appelée la loi Guizot oblige chaque village a ouvrir "une maison d’école ". Mais peu de villages obéissent à cette loi, et ceux qui le font n’ouvrent qu’un lieu pour les garçons. La plupart du temps, l’école continue à se faire n’importe où, et souvent dans de très mauvaises conditions. L’instruction n’est ni obligatoire, ni gratuite. En 1850, on décide que tous les villages de plus de 800 habitants doivent prévoir aussi une école pour les filles.

C’est le ministre Jules Ferry qui rend l’instruction obligatoire pour tous les enfants de 7 à 12 ans en 1882. Les parents qui n’envoient pas leurs enfants à l’école doivent payer une amende. L’école est gratuite et laïque, c’est-à-dire qu’on n’y reçoit plus d’enseignement religieux.  On prévoit une instruction civique et morale qui enseigne la responsabilité du citoyen, la solidarité des hommes et l'amour de la patrie. En même temps, on crée les premières écoles maternelles. (ecoblig.free)

Ci-dessous l'école d'Ampus , quartier de l'Eglisonne

Rentrée à l’école d’Ampus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine