Magazine Séries

Pilote: Revolution

Publié le 06 septembre 2012 par Speedu
Revolution

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: Preview NBC.com ; NBC – 17 septembre 2012

Il y a 15 ans, toute l’électricité du monde s’est arrêtée soudainement. Aujourd’hui, les gens tentent de survivre dans un monde où la nature reprend ses droits. Mais une famille semble détenir la clé du renouveau de l’humanité …

Je ne peux pas dire que j’attendais avec ultra impatience cette série. Le phénomène Lost à plein nez surtout avec JJ Abrams aux commandes. Une série mystérieuse où il est attaché au projet ? J’ai déjà donné, c’est le purgatoire et c’est « magic, dude ». D’un autre coté, le trailer était efficace et Eric Kripke est au scénario. Il a fait une petite série sympatoche donc pourquoi pas. Et puis il y a aussi Jon Favreau à la réalisation du pilote, l’homme derrière Iron Man au cinéma (même si moi, je le retiens plus comme l’ultimate fighter de Monica dans Friends ou Foggy, le pote de Daredevil dans le film du même nom). A eux deux, ils pouvaient peut-être compensé le JJ Effect …

Et en fait non. Ce pilote est juste passable au mieux, en étant gentil. Première preuve du raté du pilote: le trailer. En trois minutes, 90% de l’épisode est résumé, dont le twist final. Wouhou ! Il y a donc 35 minutes de remplissage (j’en garde 5 pour ce qui est « inédit » par rapport au trailer). Et c’est du mauvais remplissage.

Il aurait dû servir à poser la situation, expliquer la nouvelle vie et présenter les personnages afin qu’on s’attache à eux. Et le résultat est qu’on voit des acteurs se débattre comme ils peuvent devant un fond vert dans un monde totalement irréaliste. La première chose que je me suis demandé, c’est: « où sont passés les gens ? » 90% de la population mondiale a fait un arrêt cardiaque parce que leur iphone (ou leur galaxy, pas de jaloux) ne fonctionnait plus ? Qu’ils ne pouvaient plus télécharger sur internet comme des porcs du porno et la dernière série mystico-pas-de-réponses de JJ ? Qu’ils ne pouvaient plus mater Snooki (ou Ayem, pas de jaloux) faire croire que leur vie est vraiment comme ça dans une scripted reality ? Revolution, c’est 10 glandus qui parodient La petite maison dans la prairie, une terrifiante armée de 4 personnes menées par le mirroir de Once upon a time et 12 alcooliques dans un bar ainsi que 8 gars qui attendent de se faire découper en tranche par l’épée de Billy Burke qui joue tonton Katniss lookalike, alias Charlie dans le scénario.
Et ne parlons même pas de leurs conditions de vie … Plus d’électricité donc les voilà revenus au Moyen-Age … La période révolution industrielle et machines à vapeur, ils ont tous sauté ça à l’école ou quoi ? Non parce que l’électricité, c’est bien mais ce n’est pas le seul moyen énergétique hein … Ou alors, il fallait mieux expliciter que tous les moyens énergétiques sont impossibles, ce qui pose alors moultes problèmes de logique basique (la vapeur est un phénomène naturel donc ça serait carrément la nature qui serait « arrêtée ». Mais dans ce cas, il ne devrait pas y avoir de plantes … Et ça, sans même évoquer que le corps humain fonctionne grâce à l’électricité …)

Quant aux personnages, on n’est pas gâtés non plus. Aucun ne donne envie à l’issue de ce pilote de savoir ce qui va leur arriver. C’est limite concours de boulets dans la famille. Je ne vais pas tous les passer en détails mais Charlie, c’est quand même le prototype de « Sois belle, tais-toi et ne bouge pas ». Les moments souvenirs devant les photos étaient juste ridicules, comme si elle regrettait le bon temps de l’électricité alors qu’elle avait 5 ans à tout casser … Enfin, je pense que son problème vient plus de la haine qu’elle a du avoir juste après le blackout quand ses parents l’ont forcé à bouffer toute la glace du congélo d’un coup … Bonjour le mal de bide …

En vrac, les autres moins :
- Presque plus de balles ? On se bat au katana ? Sérieusement ? Aux Etats-Unis ? Plus de balles en 15 ans ?
- Pas de balles mais en tout cas, il y a toujours du maquillage et de la laque à volonté, sans parler de super pressing.
- Le coup de l’ordinateur … surtout pour ne pas savoir quoi se dire !
- L’avion qui tombe, c’est juste ridicule … JJ et son amour des avions qui tombent n’importe comment …
- Faire courir un asmathique en pleine crise !

Les plus (oui, il y en a quand même)
- C’est bien filmé. Les combats sont dynamiques, la caméra bouge bien, rien à redire.
- Le mirroir de Once upon a time est super classe en méchant un poil caricatural.
- Tracy Spiridakos (Charlie) est très agréable à regarder. Mais elle est mineure donc bon, on attendra la saison 3. En tout cas, elle est forcément douée, elle a été guest dans un épisode de Hellcats (l’épisode diffusé ce samedi 8 septembre à 19h sur Gulli en plus).
- Le combat à l’épée était quand même bien sympa avec les super sauts et tout ça.

Bref,

Grosse déception que ce pilote que j’estime raté dans les grandes largeurs: pas de surprises, aucun personnage intéressant, situations prévisibles, aucune logique dans les évènements, … Mais le pire reste que le pilote ne pose aucune véritable direction à la série. Ca aurait pu faire un bon film de 2 heures mais là, en série … Surtout qu’on connait la fin: il y en a pas. C’est magic purgatory dude ! Mais comme dirait JJ, ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage … Ouais mais bon, quand on m’annonce une ballade champêtre et que le paysage fait défiler des tours HLM


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine