Magazine Culture

La cloche a sonné !

Publié le 04 septembre 2012 par Fabricegil @thenewreporter

La cloche a sonné !Aujourd’hui, il y a dans l’air des mots de Rentrée et de fortes odeurs de caoutchouc brulé, émanées des grilles de notre bon vieux métro.Le mois de septembre, déjà entamé, me chuchote que l’été touche à sa fin. Preuve en est, les chaudes journées de canicule suivies d’averses ont laissé place à ce petit vent frais qui nous rappelle à l’ordre : l’automne est à nos trousses !
Ce matin, la cloche a sonné pour une douzaine de millions de jeunes élèves "endimanchés " sagement angoissés de reprendre le chemin de l’école. Les Juilletistes découvrent jalousement le bronzage des derniers vacanciers chaudement arrivés du Midi ou d’ailleurs…Un début de jaunisse effraient les platanes, la pluie qui apparaîtra bientôt, engendrera de son humidité un joli lot de rhumes et grippes en tous genres !
Et Paris reste Paris quelqu’en soit la saison, quelqu’en soit le trouble ou le bien-être...
Alors que l’île de la cité dévoile sa majestueuse architecture, la tour Eiffel imperturbable ne craint toujours pas la rouille et s’en amuse !Elle défit plus que jamais le ciel gorgé d’eau. Le marchand de journaux se barricade derrière ses portes cartes postales. Trop de questions, trop de directions demandées : "Je ne suis pas un bureau d’informations, putain !"
Les caprices du temps n’empêchent pas les derniers touristes de se promener sur la plus belle avenue du monde. Une petite laine sur le dos, certains admirent Notre Dame en bateau-mouche avec au loin, pour fond sonore, cet air de Gréco que tout accordéoniste se doit de jouer.
A la croisée des rues, on apercevra, une petite équipe de "modeuses" notant frénétiquement sur un carnet, les "crédits" de Maisons de luxe au cours d’un shooting-photo savamment étudié… ou pas ! Un tournage de cinéma, sur l’île Saint-Louis alimentera les conversations et l’admiration des passants : "Mais c’est Catherine euh… Tu sais la blonde !?"
Hier soir, autour d’un ultime verre de rosé frais, nous évoquions la douceur des vacances et les résolutions à suivre  pour que la Rentrée soit fructueuse. Plus tard, sur le chemin du retour, un homme seul, accoudé au comptoir d’un café, attendait fébrilement sa commande : la reprise paraît monotone pour certains, pensons-y.
Il est temps de retrouver les bousculades et la mauvaise humeur légendaire du "Parigot" d’avant juillet dans les rues de la Capitale ou dans l’illustre métro parisien. Un livre en guise de compagnie.C’est Paris, en fin d’été.Bonne rentrée à tous !The Reporter

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabricegil 617 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte