Magazine Conso

Bah quoi, qu'est-ce qu'y a ?

Publié le 10 septembre 2012 par Manuestar

Corbis-42-34359534

8h30. La maison est déjà en action. Les odeurs de café et de chocolat s'échappent de la cuisine. Mon homme est sous la douche. J'ouvre l'oeil. Il est encore un peu tôt mais mon avenir m'appartient parait-il, il faut que je me lève. 

8h42. Je ne perds pas mes bonnes habitudes. J'enfile un short, un pull, des tongs. Il est l'heure d'aller chercher le pain frais du matin. C'est comme une petite bouffée d'air. Rien ne me dit que j'irai encore le chercher quand il faudra enfiler la parka et les bottes. Encore que...Je me dirigie vers la boulangerie. Elle est à contre-sens visiblement. Tout le monde descend la rue vers les boulevards, le métro, le bus. Je croise les costumes et les talons hauts. Les regards se tournent vers moi. Suis-je un touriste ou une glandeuse dans leurs yeux ? Est-ce qu'ils envie mes tongs ? 

8h45. Ma baguette sous le bras (oui, il faut alimenter les clichés français), je reprends le chemin de chez moi. Cette fois, je suis dans le sens de la marche. Sauf que je suis le boulet, le camion, la voiture sans permis tout à droite du trottoir. Non, je ne suis pas pressée. Les costumes-cravattes-talons hauts me frôlent et me dépassent. Je sens comme un léger décalage. Peu m'importe, je vais manger du pain frais et de la confiture maison :-) 

9h00. A l'heure où les premiers cafés coulent dans les entreprises, le mien coule de la Senseo. A cette machine, personne pour me raconter sa soirée de la veille ni pour pester contre la journée qui s'annonce. Une relative quiétude juste un peu chamboulée par la radio et les nouvelles du monde qui ne sont pas très bonnes. 

Ce matin, je me suis rendue compte que la rentrée a eu lieu il y a une semaine et que pour moi, le changement de rythme n'avait pas été extrêmement significatif. Ce matin, je me suis rendue compte que je ne pouvais plus être comme tous ces gens qui courent et pourtant, l'urgence me manque un peu. Ce matin, j'ai vu en face que ce j'étais avant. 

Mais ce matin aussi, j'ai pris le temps de savourer le temps...et quelque part, c'est agréable. 

quand on a l'occasion de le faire il faut en profiter en effet!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manuestar 146 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines