Magazine Environnement

Fessenheim : la CFDT choquée par le « déferlement médiatique »

Publié le 11 septembre 2012 par Lenergiedavancer @Fil_energie
centrale_fessenheim

A la suite de l’incident survenu dans la centrale nucléaire de Fessenheim, le 5 septembre 2012, et des polémiques qui en ont découlé, la section CFDT de la centrale a publié un communiqué  pour dénoncer un « déferlement médiatique sans commune mesure ».

Le 5 septembre, un dégagement de vapeur irritait les bouts des doigts de deux salariés de la centrale. Dans les heures qui ont suivi, l’anecdote a été largement reprise (et parfois déformée) sur internet, puis sur l’ensemble des médias (papier, télé, radio).

Pour répondre à ces polémiques et au traitement disproportionné de l’incident, la CFDT a donc publié un communiqué, le weekend dernier.

Dénonçant la publication massive d’ »informations erronées et non avérées » dans les médias, le communiqué affirme que « les salariés ont été choqués pour plusieurs raisons« .

« Les toutes premières diffusions allaient jusqu’à évoquer des ‘morts’ lors d’un incendie alors qu’il s’agissait de deux salariés irrités au bout des doigts lors d’un dégagement de vapeur« , s’indigne la CFDT qui regrette la « disproportion du temps accordé aux reportages sur Fessenheim au regard des quelques secondes accordées pour évoquer la mort de deux salariés à Gandrange« .

En effet, le même jour, un accident industriel causait la mort de deux ouvriers dans l’usine ArcelorMittal de Gandrange et les médias ont consacré plus de visibilité aux deux brulures de Fessenheim. Ce décalage, d’après le communiqué de la CFDT, « nous a laissé un profond malaise« .

Enfin, la section CFDT de la centrale demande aux journalistes de ne plus tomber dans le « sensationnel« .


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte