Magazine France

Une société plus harmonieuse?

Publié le 11 septembre 2012 par Bernard Girard
A la fin de son intervention de dimanche soir, après avoir décliné son agenda jusqu'en 2014, François Hollande a eu cette phrase peu relevée par les commentateurs : "A partir de 2014, nous ferons tout pour construire une société plus humaine, plus sûre, plus dynamique, et en même temps, plus harmonieuse. Voilà mon enjeu." On peut la prendre comme une formule rhétorique, comme une manière d'annoncer des lits de rose après la traversée de chemins remplis d'épines, on peut aussi y voir comme l'indice de ce qui est vraiment au coeur de son projet politique personnel.
Le mot clef est, bien sûr, le dernier adjectif : "harmonieuse. " Il renvoie à une vieille tradition du socialisme utopique qui cherchait justement à créer une société harmonieuse. On se souvient de la société harmonique que Fourier voulait construire dans ses phalanstères, de la société idéale que Robert Owen a essayé de créer à New Harmony, dans l'Indiana. Il est assez étrange de voir François Hollande renouer avec cette vieille ambition du socialisme d'avant le marxisme et sa mise en avant de la lutté des classes et du matérialisme dialectique.
Mais n'est-ce pas ce qu'il vise lorsqu'il met en avant la négociation sociale? C'est, espère-t-il, en amenant les acteurs à se mettre d'accord sur des réformes que l'on pourra les mener à bien en évitant les conflits et en satisfaisant les intérêts des uns et des autres.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Girard 236 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog