Magazine

La chose perdue

Publié le 11 septembre 2012 par Lael69
La chose perdueShaun Tan
Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais (Australie) par Anne Krief
A paraître le 20 septembre 201232 pages + 1DVD 15 min
22,50 euros
Album Jeunesse à partir de 10 ans
Thèmes : Vie quotidienne, Fantastique, Humour, Merveilleux
A propos de l'auteur :  Touche-à-tout de génie, Shaun Tan est un artiste mondialement reconnu, dont le talent aux multiples facettes s’est systématiquement vu récompensé : sa première bande dessinée, Là où vont nos pères (Dargaud, 2007), remporte le Prix du meilleur album à Angoulême en 2008. Il obtient aussi le Cristal au Festival International d’Annecy et l’ Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 2011 pour son premier court-métrage La chose perdue.  Il reçoit la même année le prix Astrid Lindgren pour l’ensemble de son oeuvre.

 

J'étais à la plage, je complétais ma collection de capsules de bouteilles. C’est alors que j’ai vu la chose. J’ai dû la regarder un bon moment. Il faut dire qu’elle avait l’air très bizarre, à la fois triste et un peu perdue. Plantée sur le sable, pas vraiment à sa place. Mais elle s'est montrée très amicale. J’ai joué avec elle une bonne partie de l’après-midi. Les heures passant, il devenait de plus en plus évident que personne ne viendrait la chercher.  Je l'ai emmenée chez Pete. Pete a un avis sur à peu près tout. Il m'a dit : 

« Je peux pas te dire, vieux. C’est vraiment bizarre. Peut-être qu'elle n’appartient à personne. Peut-être qu'elle ne vient de nulle part. Il y a des choses comme ça… tout simplement perdues »


La chose perdue fut découverte par un collectionneur de capsules de bouteilles. Seule, sur la plage, au milieu de la foule humaine, elle avait l'air penaude et pas très à sa place. La curiosité l'emportant, notre jeune ami décida de l'aborder avec gentillesse et bienveillance. Après avoir joué avec elle, il comprit enfin qu'elle semblait abandonnée et que manifestement, personne n'irait la chercher. C'est alors qu'il l'emmena chez lui et la présenta à ses parents. Mais la chose est sale et bizarre. Contraint de la placer quelque part où elle ne gênera pas, le collectionneur tombe sur une drôle d'annonce du Bureau du Bric-à-Brac...
Shaun Tan propose avec son album/ film d'animation La chose perdue, une oeuvre contemporaine et urbaine à la fois drôle et insolite. La chose perdue est une sorte de grosse chaudière ou machine à vapeur (quoique l'on ne sait pas trop!) échouée sur une plage. Personne ne semble la remarquer, tout occupés que nous sommes à notre propre quotidien. Pourtant, la chose semble perdue et a besoin d'aide...
La chose perdueA la fois fascinant et bluffant, ce conte philosophique et poétique met l'accent sur notre capacité à voir la différence et à aller au-delà des apparences. "Il y a des choses comme ça ...tout simplement perdues" mais est-ce une raison pour les abandonner, les effacer, les oublier ? Cette chose arrive à créer des émotions et des sentiments comme la peur d'être expulsée, d'être livrée à un bureau où on la classera dans les archives des objets trouvés... Il faut lui trouver un endroit à part, tout comme elle, dans lequel elle se sentira à sa place dans ce monde qui ne lui en accorde aucune, où personne ne s'intéresse à elle. Là encore la sensibilité de Shaun Tan touche tellement et cette histoire est empreinte d'humanité.  La chose a une âme et on la sent tour à tour heureuse, démunie, attristée ou joyeuse. Shaun Tan est unique en son genre pour réussir à donner vie aux objets et à les rendre expressifs. Une belle réflexion sur l'importance des choses, même les plus anodines, même les plus banales. Un double chef-d'oeuvre : un magnifique album et un court-métrage primé aux Oscars réunis dans un seul objet.
Un très grand merci à toute l'équipe de Gallimard Jeunesse.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte