Magazine Séries

The Mindy Project, The New Normal, Elementary

Publié le 11 septembre 2012 par Serimaniak

The Mindy ProjectThe mindy project

0 coeurs

C'est bien simple, rien dans ce pilot ne m'a séduit. Suivre les tribulations d'une trentenaire paumée à la Bridget Jones m'a plus ennuyée qu'autre chose et le tout sonnait affreusement déjà vu. J'ai trouvé Mindy antipathique et agacante et la voir se poser des questions sur le meilleur moyen de trouver l'homme de sa vie m'a gonflé. L'actrice en fait des tonnes et la plupart des situations censées être comiques tombent à l'eau. Son environnement de travail n'a rien à envier aux pires comédies romantiques avec 2 collègues imbus d'eux-même et macho: un beau gosse qu'elle se tape occasionnellement et un prétentieux avec qui elle finira très certainement. Les collègues féminines se voulant décalées ne servent pas à grand chose et le tout est un joyeux bordel à éviter absolument!

The new normal

The new normal

4 coeurs

"I thought your mother was a tumor by the time I figured it out she had a face and I was screwed"- Nana

Un premier épisode très prometteur pour cette nouvelle comédie tout droit sortie de la tête du désormais incontournable Ryan Myrphy (Glee, American Horror Story). Dès la première scène, que j'ai trouvé assez émouvante, le décor est planté et c'est agréable de constater que ce ne sera pas une énième sitcom aux rires enregistrées centrant tout autour de l'humour, les personnages seront un peu plus profonds. J'aime beaucoup l'intrigue à la How I met your mother où Bryan et David, un couple haut en couleur, raconte pas le biais de vidéos leur périple pour avoir un enfant. C'est grâce à Goldie que leur rêve devient accessible alors que cette jeune mère célibataire un peu paumée a tout quitté après avoir réalisé être passé à côté de ses rêves. La question de l'homoparentalité est abordée ici avec finesse et légèreté et c'est agréable de voir que peu à peu, les moeurs des grands nom de la TV américaine changent. Je ne demande pas mieux que de voir la suite!

Elementary

Elementary

2 coeurs

Watson- How did you know my father cheated on my mother?

Holmes- Google...not everything is deducible

Pour le moment, je n'ai pas vraiment été transportée par ce remake des aventures du célèbre Sherlock Holmes mais je pense perséverer histoire de me faire une idée un peu plus tranchée. Même si je trouve dommage que ce nouveau Sherlock soit un peu trop inspiré de celui de Robert Downey Jr, je trouve Jonny Miller assez sympathique pour que le tout fonctionne et cette profondeur donnée au personnage me plaît. Faire de Watson une femme ne m'inspire rien de particulier si ce n'est qu'on sent venir un rapprochement entre les 2 protagonistes à des kilomètres, comme dans 99,9% des cas où les lead sont de sexe opposés. Cette première enquête pose doucement les bases concernant les interactions entre Sherlock et son entourage et son côté à côté de la plaque est parfois assez drôle. Le tango avec les flics est malheureusement ennuyeux alors qu'ils rament et que Sherlock sort toutes les réponses de son chapeau. J'ose espérer un peu plus d'originalité pour les prochains scénarios sinon ça peut très vite devenir redondant. L'effet de surprise pour le twist final était très moyen et je ne me suis pas passionnée pour cette enquête censée être complexe. Mitigé donc mais avec une pointe de curiosité. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Serimaniak 642 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines