Magazine Culture

Le 11 septembre 2001 et l’hypocrisie du Monde

Publié le 11 septembre 2012 par Eldon

Rediffusion lundi 10 septembre  à la télévision d’un documentaire sur « Les 102 min qui ont changé le Monde ». Les images sont toujours aussi impressionnantes et surréalistes.  On ne peut bien sûr que rendre hommage à toutes les victimes et au courage des pompiers de New-York  qui ont payé un lourd tribut à cet attentat.  Les auteurs et complices de ce massacre sont des êtres immondes,  qui se sont au demeurant trompés de cible en voulant détruire un symbole de l’Empire américain quand on sait que des dizaines de nationalités dont beaucoup des pays dits « du sud  » étaient représentées par bon nombre de victimes.

On ne peut aussi que dénoncer cette guerre d’Irak qui s’en est suivie, absurde, meurtrière (plus de 100 00 morts civils et militaires à ce jour)  et déclenchée pour des motifs mensongers, Guantanamo, la mainmise du lobby militaro-industriel sur les décisions politiques et toutes ces autres dérives de l’Etat américain dont Georges Bush  a reconnu lui même l’exitence au cours d’une interview sur une chaîne américaine et confirmées depuis par des enquêtes journalistiques.

Mais c’est un tout aspect que nous aborderons ici.

A peine la deuxième tour tombée, les témoins de ce drame réclamaient vengeance et exigeaient une réponse appropriée prenant conscience que c’était un attentat qui avait abattu les deux tours. Sentiment de colère et de vengeance qu’on peut comprendre.

Mais au delà de ce sentiment, ces revendications marquent bien le fossé qui existe entre les diverses sociétés du monde, en particulier celles des pays riches et les autres.  On n’accepte pas que la mort vienne frapper à notre porte mais nous fermons les yeux sur celles que provoque notre système de développement ou qu’entraîne la défense de nos intérêts.

La carte des interventions dans le mondes des USA (voir article) regroupe certainement des centaines de milliers voire des millions de morts dues à ces interventions et beaucoup de ceux qui se sont indignés des attaques du 11 septembre ne se sont jamais sentis concernés pour autant. « On est tous américains » titra le journal « Le Monde » à l’époque. Et pourquoi pas alors « On est tous des Rwandais  (800 00 morts) , Cambodgiens (1 000 000), Chinois (30 40 millions de morts lors du Bond en Avant), Sri Lankais, Russes, Tchétchènes, Indonésiens, Malgaches, amérindiens, aborigènes, Syriens …  »

« Le Monde » faisait sans doute appel à des valeurs communes nous liant aux Etats-Unis. Alors lesquelles? la pornographie, le profit, l’exploitation, la consommation , le mode de vie en général, l’obésité, la sexualité libérée, le puritanisme, les SDF, …. Ah non pardon,  la liberté, les valeurs de la démocratie, le sport, la culture… La belle affaire. Comme si ces valeurs là n’existaient pas dans les pays précités où ont eu lieu des massacres et dans lesquels les puissances occidentales ont souvent été mêlées. Comme si au nom de ces principes nous n’avons pas instauré souvent le chaos.

Ne nous leurrons pas. Avant de le devoir à notre talent et à notre courage au travail, notre niveau de vie nous le devons au

Les Trois singes légendaires

crédit et au fait que les produits que nous consommons sont fabriqués par une main-d’oeuvre  exploitée dans des Etats peu scrupuleux et indifférents  au développement durable.

Des millions d’hectares de forêt tropicale sont détruites pour nos meubles en teck ou pour planter des palmiers et obtenir l’huile qui sera soi-disant notre futur bio carburant, tant pis pour les peuples, la faune et la flore locale. Nous y déversons au demeurant nos déchets grâce à des systèmes mafieux qui se sont emparés de ce marché juteux (Blangadesh, Somalie), et économiserons ainsi leur traitement. ….Mais arrêtons nous là, les exemples sont trop nombreux pour être listés.

On a retrouvé d’une manière flagrante cette rupture entre les deux mondes dès qu’ un cas de grippe aviaire (oui un cas!) fut détecté en Asie il y quatre ans. On en parlait dans tous les journaux. Pourquoi? Tout simplement parce que la contagion pouvait se propager chez nous. Alors que le paludisme, transmis par une simple piqûre de moustique,  tue approximativement 850 000 personnes chaque année en Afrique subsaharienne (la plupart sont des enfants, des nourrissons et des femmes enceintes). Mais bon c’est là-bas…Tant que ça arrive pas jusqu’ici….

Mais la roue tourne et l’appel à la solidarité des grandes civilisations de la part du « Monde » n »était finalement que de l’intox et le fruit d’une bien pensance moralisatrice et élitiste. Une manipulation en somme, destinée à fabriquer le consentement à l’ intervention armée à venir.

Ainsi, des entrepreneurs chinois trouvent désormais que la main d’oeuvre chinoise est trop chère et ont  déjà commencé à expatrier leurs usines en Afrique.

La crise montre que les fondateurs de l’Union européenne se sont fourvoyés en pensant que les échanges économiques renforceraient les liens entre les peuples d’Europe. Demandez à un Allemand mais aussi à beaucoup de Français ce qu’ils pensent des Grecs et s’il faudrait encore les aider financièrement. A l’intérieur même de nos frontières, les gens qui ne s’en sortent pas sont traités d assistés, de fainéants et  de profiteurs alors que l’on sait que  ceux qui abusent indûment de l’aide sociale ne constituent qu’une partie infinitésimale des gens qui se déclarent dans le besoin.

Bref, l’hypocrisie règne à tous les étages, des plus hautes instances des Etats jusqu’aux murs de nos chaumières.

L’expression de cette hypocrise  se retrouve dans le souvenir -ou plus exactement l’oubli- d’ un autre 11 septembre. Qu’évoque pour vous le 11 septembre? Ben c’est le jour de l’attentat de New York et la destruction des Twin Towers. Près de 2 500 tués.  En voilà une question, tout le monde c’est ça.

Ce n’est pas faux. Mais il y eu un autre 11 septembre. Quelques indices? 2 279 morts, plus de 1 000disparus, près de 150 000 personnes emprisonnées, 30 000 torturées, des centaines de milliers d’exilés politiques. Des chiffres sans doute en deçà de la vérité.

Bon allez voici la date: Le 11 septembre 1973, le général Augusto Pinochet s’empare du pouvoir par un coup d’Etat contre Salvador Allende au Chili.

11 septembre 2001? Attentat horrible qu’on se doit de commémorer tous les ans.

11 septembre 1973? Un trivial coup d’Etat de militaires qui ont libéré le pays d’un dirigeant gauchiste. Les puissantes entreprises nationales multinationales américaines et la CIA? Elles ont énormément pleuré et levé le poing de la vengeance justice le 12 septembre ….2001. (Tous Chiliens « Le Monde?).

Pourrons-nous continuer cette hypocrisie longtemps?

Les indifférents, les aveugles, les lucides conditionnés, les tireurs de ficelles le prétendent.

Et les autres?Ils agissent, se battent, dénoncent, aident, informent. Font ce qu’ils peuvent à leur façon afin que la solidarité nationale et internationale soit fondée sur des sentiments humains et non pas sur la recherche d’une communauté d’intérêts matériels.

  (4)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eldon 6078 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte