Magazine High tech

New Super Mario Bros. U : Yoshi dans tous ses états

Publié le 11 septembre 2012 par Livegen
New Super Mario Bros. U : Yoshi dans tous ses états

Elles sont de retour, mais pas pour nous jouer de mauvais tours, afin de nous en révéler toujours plus sur New Super Mario Bros. U. Evidemment il n'est pas question des groupies de la team rocket, mais des informations de Game Informer, intarissable quand il s'agit d'évoquer les prochaines pirouettes et aventures du plombier moustachu avec des Yoshis à peine sortis de l'oeuf. Facilité, dureté et capacités, voici ce que seront les maître-mots de ce qui va suivre.

Tout d'abord les fameux Yoshis, créatures ô combien étonnantes de par leur aptitude à étirer leur langue pour avaler un peu tout ce qui traîne, de retour après une incursion dans les aventures 3D de Mario. Partagés en trois catégories de couleurs, chacune correspondant à une capacité bien particulière, les plus petits dinosaures viendront prêter langue forte à la clique du royaume champignon hallucinogène dans l'exploration des niveaux parsemés d'obstacles aussi divers que périlleux. Compte tenu de leur âge, le seul qui puisse être considéré vaguement comme une monture dans ce partenariat est le joueur.

Le Yoshi kawaii, tout de rose coloré, s'avère être aussi le plus gonflant de tous, au sens littéral. Loin d'être une tare, cette propension à enfler comme une baudruche une fois la Wiimote ou le GamePad secoué permet de s'envoler vers des hauteurs, nuées de pièces et plateformes qu'il n'aurait pas été possible d'atteindre, même avec la plus élaborée des combinaisons de vol. Cependant il n'aide en aucun cas les déplacements horizontaux, les amateurs de survols de niveaux ne seront donc pas en mesure de voguer librement dans les cieux jusqu'au drapeau salvateur marquant la fin d'un monde.

Le suivant, plus dans le ton de la mouture 3DS de la série, est entièrement paré d'or. Poids lourd de son état, qui grâce à sa couleur solaire sait rendre lumineuses les plus sombres des avancées souterraines, en étourdissant par la mêmes occasion les ennemis qui auraient eus la mauvaise idée d'être à proximité. Ces Yoshis dorés apparraissent principalement dans les Fire Snake Caverns. Simple stage ou nouveau monde ? La question demeure pour le moment.

Le dernier des trois bébés Yoshis, d'un bleu profond et dont on ne sait pas s'il aura été préalablement gavé de savon de Marseille, tire des bulles qui servent entre autres à emprisonner certains adversaires. Quant au modèle adulte, arborant le classique teint vert, il ne réalise pas des prouesses aussi surprenantes que ses confrères en couches-culottes. Utilisable dans de nombreux niveaux le Yoshi classique se contente de manger des fruits, comme il le faisait dans Super Mario World, se voyant accordé un power-up une fois le cinquième ingéré.

Loin de se contenter de communiquer seulement sur les compagnons à gros nez, le magazine rajoute quelques précisions au sujet du fameux mode Boost Rush, sur son contraire, ainsi que sur d'autres éléments de gameplay. En mode Boost Rush, les joueurs traversent des packs de niveaux pré-sélectionnés, chaque pack offrant un nombre de vie limité à chaque commencement. Ramasser des pièces fait augmenter la vitesse du scrolling automatique et inutile de compter sur la mort pour réinitialiser le chrono, celui-ci conservant le même temps qu'au moment où le plombier a avalé son extrait de naissance.

A contrariori du Boost Rush, le mode Boost, plutôt destiné au jeu à plusieurs, facilite la progression dans les niveaux en permettant à celui possédant le GamePad (la simple mise sous tension de ce dernier active le mode) de déposer un maximum de quatre blocs pour aider à progresser de façon plus aérienne, faire apparaitre les amis hors des bulles, assomer les ennemis, atteindre plus aisément le drapeau en fin de niveau, manipuler les objets de l'environnement et écraser de pauvres Paratroopas qui n'ont rien demandé. A noter que lors des sessions multijoueurs, la caméra prend un peu de recul, ce qui laisse apparaitre des tuyaux et étoiles cachées qu'il aurait été impossible de voir en solo.

En ce qui concerne les éléments de gameplay, il est possible de courir sur les murs, à la simple condition d'être réduit à l'état de mini Mario grâce au champi-mini. D'autre items autres que ce champignon voient aussi leur présence se confirmer, de la fleur de feu à la fleur de glace en passant par l'étoile, le super gland et le super champignon, ce sont autant d'objets qui donneront du fil à retordre aux hordes de Bowser une fois acquis par le protagoniste.

En attendant la nouvelle vague d'informations sur ce titre Wii U, délectez-vous longuement avec les présentes et rendez-vous dans quelques temps pour de nouvelles données sur New Super Mario Bros. U.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte