Magazine High tech

Keynote de l’iPhone 5: l’épreuve du feu pour Tim Cook ?

Publié le 12 septembre 2012 par Iphone_5 @franceiphone5

Alors que ce soir aura lieu la présentation tant attendue de l’iPhone 5, il s’agira également d’une étape très importante, voir une épreuve du feu pour Tim Cook, le directeur d’Apple qui sera aux commandes de la keynote la plus importante, depuis sa prise de fonction l’année dernière !

apple steve job tim cook 300x227 Keynote de liPhone 5: lépreuve du feu pour Tim Cook ?
Certains prédisent en effet que maintenant que Steve Jobs n’est plus là pour inspirer et tenir les rênes de l’entreprise, Apple pourrait suivre le chemin de Sony, c’est à dire connaître un déclin inévitable.

«Sans l’arrivée d’un nouveau leader charismatique, Apple pourrait passer du statut d’une grande entreprise à celui d’une bonne entreprise».

Le PDG d’Apple, Tim Cook a en effet longtemps été considéré comme un leader sans humour et sans émotion dirigeant le spectacle depuis les coulisses. Mais pourtant Tim Cook semble depuis quelques temps révéler un aspect plus affirmé et plus éloquent, montrant qu’il apprend à assumer davantage le rôle de Steve Jobs, celui d’ un vrai leader charismatique.

Au cours d’une conférence téléphonique avec des journalistes et des analystes financiers, Cook avait su montrer un fort tempérament, lorsque l’on évoquait ses concurrents, à la manière d’un Steve Jobs. Il a également formulé une métaphore frappante qui s’est répandu comme une traînée de poudre sur Twitter avant même que l’appel téléphonique ne soit terminé.

Lorsqu’on lui a demandé si les PC et les tablettes pourraient un jour se fondre dans un seul appareil, comme les fabricants rivaux l’espèrent, Cook a improvisé cette réponse:

« Je pense que tout ne doit pas être forcé de converger. Le problème avec les produits axés sur le compromis, c’est le risque de créer des produits qui ne soient pas ce que les gens recherchent. Vous pouvez faire converger un grille-pain et un réfrigérateur, mais cela ne sera sûrement pas très utile pour l’utilisateur. »

Le porte-parole de Microsoft Frank Shaw avait alors tweeté en réponse que Windows 8, le nouveau logiciel sensé faire le lien entre tablette et pc, «n’est pas un grille-pain / réfrigérateur, mais plutôt un grille-pain / four. » et Toc !

L’attaque de Tim Cook n’est pas sans rappeler celle de Steve Jobs lors d’une conférence en Octobre 2010, dans laquelle il avait fustigé l’idée de tablettes plus petites que l’iPad. Le concurrent Samsung comptait alors livrer le premier vrai défi à l’iPad avec une tablette plus petite. Steve Jobs avait alors déclaré qu’avec un écran si petit « il faudrait inclure du papier de verre pour que les utilisateurs puissent rétrécir leurs doigts ! »

Interrogé sur la guerre des brevets que la société mène à ses concurrents, Tim Cook a une nouvelle fois su révéler un certain charisme.

« Vous savez, j’ai toujours détesté les litiges et je continue à les détester. Nous voulons juste que les gens suivent leurs propres concepts » a t-il dit.

Carmine Gallo, un spécialiste en communication et l’auteur de plusieurs livres sur Apple, déclare que s’il est clair que Cook est un communiquant beaucoup moins aguerri que Jobs, il pourrait devenir plus efficace dans le futur.

« Rappelez-vous de la présence sur scène de Steve Jobs. Celle-ci a été affinée au fil des décennies et celui-ci n’a cessé d’améliorer son style et ses compétences en communication. Le Steve Jobs du milieu des années 70 est loin d’être aussi charismatique que le Steve Jobs que nous avons connu jusqu’à l’année dernière, « a dit Gallo.

Une chose que Tim Cook sait en revanche très bien faire selon Gallo, c’est remettre les éléments de communication dans un contexte vraiment significatif pour interpeller les auditeurs.

Par exemple, lorsque Cook voulait convaincre le public en 2010 que les ordinateurs Mac étaient toujours très importants pour Apple, malgré le fait que les iPhones rapportaient beaucoup plus d’argent, il n’a pas simplement indiqué que le secteur rapportait 22 milliards de dollars par an. Cook a ajouté que s’il s’agissait d’une société autonome, l’entreprise Mac serait le numéro 110 sur la liste des Fortunes.

Mais le plus important, ajoute Gallo, c’est qu’il est évident que Cook se soucie profondément d’Apple.

« Vous ne pouvez pas apprendre la passion. Chaque grand communicant est profondément passionné, pas nécessairement par le produit, mais par ce que le produit apporte à la société. C’est une philosophie qui imprègne le bureau exécutif d’Apple, et cela commence par Tim Cook,  »

Cook, a révélé une partie de cette passion lors d’une conférence en Février. Vers la fin de la conversation, il a dit qu’il n’y avait « pas de plus grand plaisir » pour lui que d’aller à la gym ou au Starbucks et de voir des personnes qui utilisent leur iPhone ou iPad.

«Ce sont les choses qui apportent le sourire sur mon visage, et il n’y a pas de remplacement ou de substitution pour cela »

Alors Tim Cook sera-t-il à la hauteur d’un Steve Jobs ce soir pour la présentation de l’iPhone 5 ? La réponse dans seulement quelques heures !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Iphone_5 1241 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines