Magazine Médias

Succès des "libéraux" aux législatives aux Pays-Bas

Publié le 13 septembre 2012 par Copeau @Contrepoints

Le Premier ministre des Pays-Bas sortant et chef de file du parti libéral, Mark Rutte, a revendiqué la victoire aux élections législatives anticipées. Après dépouillement de 90% des voix, les "libéraux" étaient crédités de 41 sièges, soit deux de plus que le parti travailliste.

Le chef de file du parti travailliste, Diederick Samsom, a lui reconnu la victoire des "libéraux". Le Parti de la liberté de Geert Wilders, qui milite pour une sortie de l'Union européenne, perdrait près de la moitié des 24 sièges qu'il avait obtenus en 2010. Ces législatives - les cinquièmes en dix ans - étaient considérées comme un baromètre du sentiment européen du royaume. Le parti libéral et le parti travailliste sont tous deux considérés comme pro-européens. Le SP est lui opposé à l'intégration européenne.

Les "libéraux" nérlandais souhaitent ramener le déficit public sous la barre des 3% dès 2013, comme l'exige Bruxelles, grâce à un vaste programme de coupes budgétaires. Les travaillistes, eux, préfèreraient investir dans la relance de l'économie. Malgré ces différences de position face à l'austérité, ces deux partis devrianet s'associer pour former la colonne vertébrale d'un gouvernement de coalition favorable à l'Union européenne. S'ils ont été obligés de durcir le ton vis-à-vis de Bruxelles pour satisfaire un électorat de plus en plus hostile aux plan d'aide à la Grèce et aux bureaucrates de Bruxelles, travaillistes et "libéraux" restent traditionnellement pro-européens.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte