Magazine Santé

CHLORDÉCONE aux Antilles: Des effets rémanents sur le développement des nourrissons – Environmental Research

Publié le 17 septembre 2012 par Santelog @santelog

CHLORDÉCONE aux Antilles: Des effets rémanents sur le développement des nourrissons  – Environmental ResearchLe chlordécone, un pesticide utilisé pendant plus de 20 ans aux Antilles qui a donné lieu à un Plan d'action gouvernemental en Guadeloupe et en Martinique 2011 - 2013 pour lutter contre le charançon du bananier a déjà été associé à une augmentation de 80% du risque de cancer de la prostate et du risque de myélome. Perturbateur endocrinien reconnu, toujours présent, malgré son interdiction en raison d'une rémanence de long terme dans les sols, le chlordécone est aujourd'hui avec cette étude de l'Inserm, également associé à des effets négatifs sur le développement cognitif et moteur des nourrissons. Les études se poursuivent pour les enfants plus âgés. Conclusions dans l'édition d'octobre de la revue Environmental Research.


Pesticide interdit depuis 1993, perturbateur endocrinien aujourd'hui documenté, le chlordécone est un neurotoxique classé cancérogène possible pour l'homme par l'OMS. Ces résultats vont au-delà de l'actuelle classification de l'OMS, chez le nourrisson.


Les chercheurs de l'Inserm (IRSET Institut de Recherche sur la santé, l'environnement et le travail, Rennes et Pointe à Pitre) en lien avec des chercheurs québécois, belges et américains ont évalué l'impact du chlordécone sur le déroulement de la grossesse et le développement cognitif, visuel et moteur de très jeunes enfants, en suivant 1.042 femmes pendant et après leur grossesse et 153 nourrissons jusqu'à l'âge de 7 mois (cohorte TIMOUN). L'exposition prénatale au chlordécone a été estimée par son dosage sanguin dans le sang du cordon. L'exposition post-natale a été estimée par son dosage dans le lait maternel ainsi que par la fréquence de consommation par les nourrissons de denrées alimentaires susceptibles d'être contaminées par le chlordécone. Puis, les chercheurs ont évalué la mémoire visuelle, l'acuité visuelle et le développement moteur des nourrissons.


Ils constatent que l'exposition pré ou post-natale au chlordécone est associée à des effets négatifs sur le développement cognitif et moteur des nourrissons :


·   L'exposition prénatale au chlordécone s'avère associée à une réduction du score de préférence visuelle pour la nouveauté (β=−0.19, p=0.02), ainsi qu'à un faible score sur l'échelle de développement de la motricité fine.


·   L'exposition postnatale au chlordécone s'avère associée à une réduction de la vitesse d'acquisition de la mémoire visuelle (β=0.16, p=0.07) et à une réduction de la préférence visuelle pour la nouveauté (β=−0.14, p=0.07).


·   Par contre, l'exposition postnatale au chlordécone par l'allaitement n'apparait associée à aucune modification du développement psychomoteur.


Ces conclusions, bien qu'exemptes de gravité restent cohérentes avec certains symptômes comme un appauvrissement de la mémoire à court terme et des tremblements décrits chez des adultes exposés professionnellement au chlordécone. Ces associations constatées chez les nourrissons pourraient être prédictives de troubles permanents à un âge plus avancé.


Source: Environmental Research October 2012doi.org/10.1016/j.envres.2012.07.006 Cognitive, visual and motor development of 7-month-old Guadeloupean infants exposed to chlordecone (visuel © vouvraysan - Fotolia.com)


CHLORDÉCONE aux Antilles: Des effets rémanents sur le développement des nourrissons  – Environmental Research
Lire aussi :CHLORDÉCONE : Le double enjeu sanitaire et environnemental


CHLORDÉCONE en Martinique : Une augmentation avérée du risque de myélome


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine