Magazine Culture

La botanique à la rescousse du festivalier

Publié le 17 septembre 2012 par Teazine


Amoureux transits de festivals musicaux (ou en tout genre), c’est à vous que je m’adresse (et à moi par la même occasion). L’été sonne comme la fin des responsabilités pour la plupart. Il nous rend léger, insouciant et nous incite à négliger notre état de santé.
Pleins d’illusions, nous croyons que nous exposer à de régulières activités de débauches durant une durée limitée, nous laissera sans dommages. Malheureusement, la violente réalité finit par surgir tôt ou tard. L’excès d’alcool, le manque de sommeil, la malnutrition, l’insoutenable chaleur, la pluie pour les malchanceux et pleins d’autres éléments nous menant à la disgrâce, provoque en nous un magistral déséquilibre corporel (voire mental). Rentrés dans le quotidien routinier nous rencontrons de drôles de surprises. Notre organisme nous fait le cadeau de quelques maux qui peuvent finir par nous pourrir nos journées. Pour les plus superficiels d’entre eux, je peux vous citer quelques moyens de les éviter.
Probablement que vous savez déjà que les herbes que vous foulez aux pieds ne sont pas utilisées uniquement pour enrichir le folklore régional. En effet, il ne s’agit pas d’un effort inutile d’accorder crédit aux tisanes qui ont trop tendance à être considérer comme de l' "de l’eau chaude que l’on a salie avec de l’herbe".
La fatigue est l’une des conséquences auxquelles est confronté le festivalier. A force de vous prendre pour des super-héros, l’euphorie de l’instant semblant décupler vos capacités physiques, vous oubliez que votre corps a des limites. La fatigue ne surgissant pas, nous accumulons heures de sommeil en retard et cernes noires. Après une bonne semaine d’insomnie, tout effort physique (ou mental pour certains) devient impossible.
Dans ce cas-là, afin de retrouver une bonne énergie vitale, au lieu d’abuser des tasses de cafés, vous pourriez optez pour des gélules de Ginseng.
Le Panax ginseng venant de la famille des Aralliaceae, est une plante médicinale stimulante. Le Ginseng est riche en vitamines du groupe B (B1- B2- B12- nicotinamide- acide pantothénique), Vitamine C, en oestrogènes, peptides et en saponosides, qui sont les stimulants dans le ginseng. Le mot ginseng signifierait "essence de la terre ayant forme humaine".
Plus connue sous le nom de "Panacée", cette plante a longtemps été considérée par les Chinois comme guérisseur de tous les maux. Elle est aussi adaptogène , c’est-à-dire qu’ elle stimule le système immunitaire. Vous pourrez normalement la trouver en officine, afin d’augmenter votre résistance à la fatigue et au stress.
[GUEST 18] La botanique à la rescousse du festivalier
Si nous voulons traiter d’une autre source de problème auquel est exposé le festivalier, nous pouvons citer la malnutrition. Nous négligeons notre estomac, par paresse de se cuisiner quelque chose de sain, ou parce que nous avons beaucoup d’argent à dépenser ou sinon les deux à la fois.
Soit nous nous préparons un petit en-cas pour ne pas rater le prochain concert ou nous payons un repas dans un stand à hygiène douteuse. Il est vrai que ça peut être une expérience authentique de s’ouvrir à d’autres cultures.
C’est pourquoi, afin de résoudre si possible vos troubles digestifs, vous pouvez choisir de prendre une tisane de millefeuille. Venant de la famille des Asteraceae, Achillea millefolium (de son nom latin) a des vertus antispasmodiques (qui combat les spasmes) et combat les maux de ventres. Ses parties aériennes peuvent s’acheter en pharmacie pour l’usage en tisane.
En cas de diarrhées intempestives, je vous propose du jus de myrtille. Nous connaissons tous les baies de myrtille sous forme de confiture, gelée, sirop et j’en passe. Vaccinum myrtillus vient de la famille des Ericaceae dans laquelle on compte aussi l’arbousier, la bruyère et le raisin d’ours. C’est grâce à l’effet de l’acide tannique que contiennent les baies de myrtille que votre diarrhée fera partie de votre passée. Si vous n’aimez pas la myrtille, vous avez la possibilité d’optez pour du thé noir qu’il faudra infuser environ 10 minutes afin de bien extraire le tanin.
Si au contraire, vous vous êtes retenus pendant toute une semaine de vous lâcher amplement, dans des toilettes soi-disant dégueulasses, voire effrayantes, et que vous finissez par ne plus en avoir la possibilité (= constipation, pour ceux qui n’auraient toujours pas compris), la bourdaine pourrait être la réponse à votre problème. Représentative de la famille des Rhamnaceae, cette plante contient, dans son écorce, des anthracénosides , dérivés des anthraquinones, qui exerceront un violent effet laxatif. Pour les chanceux qui se sentent concernés, cette plante est à disposition sous forme de sirops ou de tisane laxative en pharmacie.
Finalement, nous savons tous que le fléau qui nous touche principalement, que ce soit lors de festivals ou non, c’est la gueule de bois. Le meilleur moyen de l’éviter est évidemment l’abstinence. Cela allant totalement à l’encontre de vos principes. Malheureusement il n’existe pas à ma connaissance de remède miracle (si vous avez un, je suis toujours intéressée). L’aspirine reste une valeur sûre. Par contre, abandonnez la consommation de dafalgan ou panadol le lendemain de soirée arrosée. Ces dernières contiennent du paracétamol qui peut être toxique pour le foie en étant associée avec de l’alcool.
Afin de garder un minimum d’intégrité, j’aimerai souligner que je ne suis encore qu’une simple étudiante. Donc si vous aimeriez approfondir vos connaissances ou si cet article n’a pas répondu à vos maux, je vous conseille de vous adresser à un spécialiste (comme ils disent dans les publicités hihi).
***
[GUEST 18] La botanique à la rescousse du festivalier Il paraît qu’il faut se présenter. Vu que j’ai 5 ans d’âge mental, cela ne risque pas d’être compliqué. Je m’appelle Aline. Je suis rwandaise, mais je suis née en Suisse. Je suis étudiante en sciences pharmaceutique.  Et malheureusement, cette année, je suis entrée dans la vingtaine. Ah et je subis une cure de désintoxication contre ma dépendance aux mentos menthe. Bien à vous et à votre intestin !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Teazine 5499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines