Magazine Asie

Ciné-club : Johnny Walker

Publié le 18 septembre 2012 par Safran
Ciné-club : Johnny WalkerFils d'ouvrier, Johnny Walker (de son vrai nom Badruddin Jamaluddin Kazi) naît à Indore au Madhya Pradesh en 1926 dans une famille nombreuse.
Après la fermeture de l'usine qui employait son père, toute la famille, composée de 15 membres, déménage à Bombay.
Le jeune Badruddin obtient de petits jobs, en particulier contrôleur de bus chez BEST (l'équivalent à Bombay de la RATP de Paris).
Il emploie déjà ses dons d'amuseur pour divertir les passagers ; c'est ainsi qu'en 1950, l'acteur et scénariste Balraj Sahni remarque ce drôle de personnage et le présente à Guru Dutt qui cherchait un acteur pour jouer un ivrogne (d'où son surnom de Johnny Walker, tant il avait si bien joué le rôle au casting).
Ainsi commence la carrière d'acteur de Johnny Walker, dans le film Baazi de Guru Dutt qui lui donnera souvent des rôles faits sur-mesure. 
Après la mort de Guru Dutt, Johnny Walker continue à tourner (il jouera dans quelque 150 films), mais petit à petit, ses rôles auront moins de saveur qu'auparavant. 
Toujours affecté aux personnages secondaires, il n'en laisse pas moins une empreinte unique dans le cinéma hindi. On retient surtout de lui son jeu particulier, sa voix caractéristique et ses nombreux démêlés sentimentaux (et cinématographiques) !
Il apparaît dans Chachi 420, son dernier film, aux côtés de Kamal Haasan en 1998.

Voici quatre de ses rôles dans des films devenus des classiques.
Mr. & Mrs 55 (1955)

Ciné-club : Johnny Walker

Photojournaliste dragueur

Une comédie de mœurs où la riche Anita doit se marier pour hériter de son père. Sa tante, qui veille sur elle, et n'aime pas les hommes, jette son dévolu sur un dessinateur sans le sou qui accepte le faux mariage ; mais il refuse de divorcer comme c'était prévu au départ, car l'amour est passé par là...
Guru Dutt a façonné ici le plus hollywoodien de ses films, plein d'humour et de gaieté face à Madhubala et son sens de la comédie.
Réalisateur : Guru Dutt
Héroïne : Madhubala
Héros : Guru Dutt
Compositeur : O.P. Nayyar
Chanteurs : Shamshad Begum, Geeta Dutt, Mohd. Rafi
Notre avis : 4/5

C.I.D.
(1956)

Ciné-club : Johnny Walker

Pickpocket de chanson

Après le meurtre d'un directeur de journal, un inspecteur mène l'enquête et remonte la filière de la mafia. Une danseuse attire l'inspecteur dans une toile de mensonges et de tromperies. Bientôt c'est l'inspeceur qui devient le suspect numéro un.
Produit par Guru Dutt, ce film est sa dernière collaboration avec Dev Anand (qui deviendra trop cher).
Réalisateur : Raj Khosla
Héroïne : Shakila
Héros : Dev Anand
Compositeur : O.P. Nayyar
Chanteurs : Geeta Dutt, Shamshad Begum, Mohd. Rafi
Notre avis : 3,5/5

Pyaasa (1957)

Ciné-club : Johnny Walker

Masseur de tête

Souvent considéré comme le chef-d'œuvre de Guru Dutt, ce drame psychologique met en scène un poète idéaliste qui a soif d'amour et de reconnaissance. Abandonné et méprisé par les nantis, il trouve un certain bien-être auprès des exclus de la société, une prostituée et un simple masseur de tête (interprété par Johnny Walker)
Guru Dutt, qui joue le rôle du poète (ce qui ajoute encore à l'impact du film) pose un regard sombre sur le matérialisme et la nature humaine. La musique de S.D. Burman est particulièrement remarquable.
Réalisateur : Guru Dutt
Héroïne : Waheeda Rehman
Héros : Guru Dutt
Compositeur : S.D. Burman
Chanteurs : Geeta Dutt, Hemant Kumar, Mohd. Rafi
Notre avis : 4/5

Naya Daur
(1958)

Ciné-club : Johnny Walker

Journaliste

Dans un village, l'arrivée s'un service de bus va mettre en péril le travail des conducteurs de carrioles à cheval.
L'un d'eux organise une course entre une carriole et un bus. Un journaliste (Johnny Walker) séjourne dans le village pour rendre compte du combat.
Réalisateur : B.R. Chopra
Héros : Dilip Kumar
Héroïne : Vijayanthimala
Compositeur : O.P. NayyarChanteurs : Asha Bhosle, Mohd. RafiNotre avis : 3,5/5
Et aussi : Aar-Paar (Guru Dutt, 1954), Taxi Driver (Chetan Anand, 1954), Madhumati, (Bimal Roy, 1958), Mere Mehboob (Harnam Singh Rawail, 1963), Shikar (Atma Ram, frère de Guru Dutt, 1968), Shaan (Ramesh Sippy, 1980), Hum Dono (B.S. Glaad, 1985)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte