Magazine Asie

Kamphaeng Phet, l'autre Suhkothai

Publié le 18 septembre 2012 par Asianmike
Si quand on désire découvrir la Thaïlande et son histoire, Sukhothaï arrive souvent en première position dans les suggestions ou programmes de visites, Si Satchanalai est parfois oublié, Kamphaeng Phet quasi systématiquement. Pourtant son Parc Historique renferme au moins un joyau, les trois Bouddhas du Wat Phra Kaew.
Il est certain que Sukhothai est incontournable et que le Parc Historique de Kamphaeng Phet ne remplacera pas la visite de son homologue plus au Nord. Ses temples sont moins bien conservés et non restaurés pour la plupart. Pour beaucoup, il ne reste vraiment pas grand chose mais l'atmosphère de ces vestiges du passé au milieu de la forêt de la seconde partie du parc ( la Aruniyk area ) contraste avec l'aménagement presque trop propret du Parc Historique de Sukhothai. De quoi faire des balades à vélo très agréables. Au Wat Phra Keaw, les deux Bouddhas assis, veillant sur un troisième allongé et leurs visages sereins au sourire timide sont uniques. Ils inspirent le respect et sont bougrement photogéniques ! D'autres temples marqueront les visiteurs qui seront venus s'aventurer jusqu'ici. Le Wat Si Ariyabot et son Bouddha debout timide qui se cache sur la face la moins exposée au fond du bâtiment. Son voisin de droite le Wat Singh et son bouddhas assis aux traits presque effacés. Le Wat Chang Rop et ses statues d'éléphants. Et pourquoi pas tous les autres, plus modestes, plus discrets, le Phra Non ou le Wat Kru Si Hong enfoui dans les arbres, le Wat Avasa Yai et son grand bassin vide...
Kamphaeng Phet parc Historique
Kamphaeng Phet Wat Phra Kaew
Kamphaeng Phet Wat Si Ariyabot
Kamphaeng Phet est une ancienne ville fortifiée dont il reste quelques bribes des murs d'enceinte mais surtout huit forts en plus ou moins bon état. Et autour des douves. Faire le tour de ses remparts est aussi une balade intéressante. Longé par la rivière Ping, la ville propose près des berges un marché de nuit typique. Son centre possède bien quelques temples mais qui n'émerveilleront probablement pas ceux qui ont déjà beaucoup parcouru le pays. Notons toutefois, le Wat Ku Yang et sa bibliothèque en bois sur pilotis sur un lac artificiel ou le Wat Bang et son Bouddha rouge ou encore le Wat Thep Molee pour l'importance que donnent les habitants à sa statue. Les amoureux des musées iront au Musée national et au Musée Provincial qu'ils préfèreront probablement pour son cadre plus charmant et son exposition sur la vie de la province. Les options et endroits pour bien manger pas cher ne manquent pas. Une des meilleures masseuses à qui on a confié nos pieds, s'y trouve aussi ( chez Nak Yang Massage ) et un Big C, le bonheur ! Nous, on s'est étonné à rester plusieurs jours ici et à repousser notre départ tellement on se sentait bien. Pourtant, on peut faire le tour de la principale attraction, le Parc Historique, en un jour. En dehors de la ville, diséminés dans la campagne, se trouvent d'autres temples de la période Sukhothai. Notamment du côté de Nakhon Chum.
Kamphaeng Phet Wat Kuyang
S'il est facile de se rendre à Kamphaeng Phet depuis Bangkok ( comptez 5 heures de trajet ) ou Phitsanulok, il est un peu plus délicat de venir depuis Sukhothai. Il existe bien un service de songthaews mais nous n'avons jamais réussi à avoir les infos sur son prix, sa fréquence et le temps de trajet qui doit être assez long malgré la faible distance. La bonne nouvelle c'est que nous savons de source sûre ( les employées du Centre d'Information du Parc Historique ) que de gros efforts sont faits pour promouvoir Kamphaeng Phet depuis 2011 et que ça nous laisse espérer des options de transports plus pratiques et des offres plus claires. Toujours est-il que cette étape est de plus en plus proposée en plus de Sukhothai dans les tours des agences locales thaïlandaises et devrait petit à petit faire son apparition sur ceux des grands voyagistes et elle le mérite ! Pas de panique d'ici à ce qu'il y ait un tourisme de masse ici, il y a de la marge.
Aujourd'hui, parmi les héberghements à Kampheng Phet, seule, la Three J Guesthouse est capable de fournir tout ce dont un touriste a besoin: parler un bon Anglais, louer vélo ou scooter, donner des renseignements sur la région et les visites à faire... Ah oui et si vous êtes curieux vous verrez que la province regorge de coins intéressants, parcs naturels avec cascades et notamment une source d'eau chaude, vestiges de temples ( Ancient City de Muang Trai Trung ou de Nakhon Chum ), montagnes et même des hilltribes. Ann du centre d'Information nous a donné tout un petit bouquin et il y a de quoi faire ! Faudra qu'on revienne. Oh mince alors ! ;)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Asianmike 7290 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines