Magazine

Bibeleskäs - Clairechen à Strasbourg

Publié le 14 décembre 2007 par Clairechen
Je refais surface après quelques jours de repos…. Ben oui… Il faut au moins ça pour récupérer d’un séjour à Strasbourg !
J’étais HS ! Crevée ! Fatiguée ! Ereintée ! Et pourquoi ???
Parce que j’ai rencontré une partie des Bretzels !!!
Ouais !!! Je sens des jaloux là !!!
Bon, elles n’étaient pas nombreuses, mais qu’est-ce qu’elles sont sympas !!! Ranlalalalala !!!!
Pourtant la rencontre n’avait pas très bien commencé. Le rendez-vous était fixé à 12h30 sous le grand sapin…. Comment dire, moi à 12h30, je n’étais même pas encore rendue en France ! C’est dire ! Car oui, j’avais prévue de m’y rendre en voiture. 400km de Düsseldorf, ça va…
Mais c’était sans compter mes co-voituriers. L’un arriva avec 25mn de retard … sans prévenir. L’autre voulait que je le laisse à Karlsruhe, donc un détour de 45mn.
Au début, j’étais confiante : « Pas de problème, je vais arriver tranquille, traaaaaaaaaanquiiiiiiille !!! Oui, ben non !
Raté !
Qui c’est qui est arrivée avec 1 heure (UNE HEURE !!!) de retard ??? Clairechen.
Qui c’est qui n’a pas été fichue de trouver l’appart à tartes ??? Clairechen.
Qui c’est qui a été obligée d’attendre devant la cathédrale pour attendre qu’on vienne la chercher (parce que qu’elle n’est pas fichue de trouver son chemin !) ? Clairechen.
Qui c’est qui est arrivée toute ébouriffée parce qu’elle avait courue pour gagner quelques minutes sur son retard ? OUIIIII !!! CLAIRECHEN !!!!!
Qui c’est qui habite dans un pays connu pour son organisation et sa ponctualité ?? Clairechen !
Qui c’est qui a montré qu’elle n’était pas du tout Allemande ? Clairechen !!!!!!!!
Pfffffffffffffffffffff…… Je me suis fait une réputation d’enfer !!! C’est moi qui vous le dis !!!!
M’enfin, arrivée au resto, après que ma
bonne fée soit venue me chercher à l’entrée de l’imposante Cathédrale de Strasbourg, je faisais connaissance de Manue, Réjane et Elodie !!!

Nous faisons les présentations en donnant nos pseudos ainsi que le nom de son blog, puis je m’installe…. J’essaie de me ressaisir, je fais de bien plates excuses et je sens qu’on me dévisage comme une folle.
Bon, là, elles n’ont pas tout à fait tort, tout le monde sait que j’ai un petit grain (d’ailleurs rien qu’en voyant ma photo sur ma page d’accueil, ça se voit, non ? Ce regard de travers dit tout !!!).
Après avoir passé commande du manger et du boire (raaaaaan…. Je sais que ce n’est pas correct !!! Mais je fais ce que je veux…. J’suis chez moi ici !!!)… un petit silence s’installe… Pas long, hein… juste quelques secondes… C’est que nous sommes un peu intimidées de nous retrouver ! C’est vrai quoi, c’est quand même intimidant de retrouver 4 personnes que l’on a jamais vues auparavant.
Mais la timidité nous quitte vite et la conversation s’installe. Cinq pipelettes, ah ça oui !!!! De quoi parlons-nous ? De la politique en
Molvanie, de la paix dans le monde (comme Miss FBI !), de… QUOI c’est pas vrai ? Comment avez-vous deviné ? Attendez… on ne pose pas ce genre de question !! De quoi peut-on bien parler lors d’une rencontre culino-bloguesque ???? Et bien de cuisine, pardi !!!!! Pfffffffffffff……
Je crois vaguement me rappeler que nous ayons parlé de Bredele, pâte à tartiner, lait fermenté, etc…..
Après avoir englouti ma tarte flambée (qui était boooooooooooooooonne !!!!!!), nous nous promenâmes dans Strasbourg !!! C’est bôôôôôôôô !!!!!!! Cela faisait bien longtemps que je n’étais pas allée en Alsace.
Réjane nous quitta et nous continuâmes notre chemin.


En face des Galeries Lafayette transformées en grand chalet Suisse (
Claude-Olivier, on a pensé à toi !!!), je me ruai dans une pâtisserie où je m’achetai un délicieux Kouglof A vrai dire, il avait intérêt à être délicieux, car il n’était pas donné !!!!
Vu mon retard, notre emploi du temps avait été un peu chamboulé, si bien que si nous voulions aller à Soufflenheim à la
poterie préférée de Flo il fallait se dépêcher… Alors vite, vite… explications de la route à prendre… bon, là, quelques-unes n’ont pas trop compris… Re-explication…. Re-re-explication ... Re-re-re-explication !!!! Bon, là c’est bon, on peut y aller !!!!
Arrivées à ladite poterie, imaginez-vous
Carrie Bradshaw chez Manolo Blahnik, sauf que là, c’est 4 blogueuses lâchées dans une poterie !! Aaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!
J’aurais mis du temps à trouver LE motif qui me plait, mais une fois que je l’ai trouvé …. Plus personne ne pouvait m’arrêter !!!
Je vous rassure je suis restée raisonnable (en tout cas plus raisonnable que Flo !!!! ;-D ): Un moule à Kouglof et une terrine à Baeckehoffe, les deux avec le motif pour lequel j’ai flashé !
Toute bonne chose a une fin… Après nos achats, le temps des adieux était arrivé. Manue et Elodie nous quittèrent tandis que Flo et moi partions vers un supermarché afin que je fasse quelques achats pour rapporter en Allemagne (A moi les truffes au chocolat, saucisse sèche, Ricoré & Cie !!!).
Venons-en à la recette !!!
Petit clin d’œil à Flo et son chéri qui ont eu la gentillesse de m’héberger et me nourrir (ainsi que de me gâter avec diverses choses délicieuses !!!!). Grâce à Flo j’ai eu le coup de foudre pour un plat tout bête, tout simple, mais DÉ-LI-CIEUX !!!!


C’est simple j’en ai remangé le lendemain au resto, et le surlendemain j’en ai fait à la maison afin qu’Oli y goûte ! Et vous savez quoi ??? Il adoooore !!!
Et quel est le nom de ce plat ??? BIBELESKÄS !!!! Oui, je sais ce nom est horrible à prononcer, d’ailleurs je vais vous avouer que même moi j’ai des difficultés à le dire, mais je me suis entraînée juste pour vous et voici la prononciation : BI-BEU-LEUS-QUAIZ ! C’est pas dur !
Bibeleskäs
Pour 2 personnes

1 pot de fromage blanc
5 grosses PDT
1 oignon
Quelques gousses d’ail (pour nous 4)
De la ciboulette hachée
Éplucher les PDT, les nettoyer puis les couper rondelles et les faire cuire à la poêle.
Hacher l’ail et la ciboulette et mettre chaque ingrédient dans des ramequins. Couper l’oignon en rondelle.
Lorsque les PDT sont prêtes : A TAAAAAABLE !!!!
On peut mélanger les PDT avec le fromage blanc, l’ail, etc… ou simplement manger comme l’on en a envie.
Ne pas oublier le sel et le poivre !!!!
C’est moi qui parle !: Flo avait servi des petits lardons avec et c’est ce que j’ai fait également à la maison !!! C’est encore meilleur avec !!!!
P.S. : Alors vous aviez deviné pour les chats de muscles ??? Ce sont des courbatures bien sûr !!!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clairechen 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte