Magazine Focus Emploi

A travail égal, salaire égal… Les femmes attendent toujours !

Publié le 18 septembre 2012 par Claire Romanet

20% de moins. Le chiffre, on le connaît, on nous le rabâche, il revient encore et toujours. Mais il ne change pas. La rémunération d’une femme est en moyenne 20% inférieure à celle d’un homme.

François Hollande avait promis de s’atteler au problème lors de sa campagne. Ce matin sur France Inter, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, et Michel Sapin, le ministre du Travail, ont dévoilé deux mesures pour réduire cet écart de traitement.

Première mesure : sanctionner les entreprises de plus de 300 salariés qui n’ont pas ouvert de négociation sur l’égalité homme-femme. Sauf que les sanctions existent déjà en théorie. Mais la pratique est rare. Le gouvernement va donc réviser en octobre un décret prévoyant des amendes jusqu’à 1% de la masse salariale applicables d’ici à la fin de l’année pour que la mesure soit effective.

Deuxième mesure : le congé parental. Chaque année, 650.000 femmes prennent un congé parental. Le gouvernement veut réduire sa durée, mais mieux le rémunérer (actuellement 566 € par mois). 18 millions d’euros seront alloués à des expériences dans huit régions pilotes.

Ces mesures peuvent-elles réellement être efficaces ? En juin dernier, Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités expliquait à Libération que c’était d’abord le modèle de notre société qu’il fallait interroger : « Il faut prendre en compte la façon dont on éduque les petites filles à faire des choix typés, notamment dans leur éducation (se diriger vers des filières littéraires). Ce n’est pas naturel, mais on inculque aux filles une idée différente de la réussite. Face au monde du travail actuel, avec des stratégies de management qui n’ont pas de sens, l’exigence du rendement pour le rendement, des horaires de travail décalés, il est logique que des femmes choisissent de travailler à temps partiel, ou de ne pas travailler le mercredi, de centrer leur réussite sur autre chose que le monde professionnel. C’est le modèle de notre société qu’il faut analyser pour comprendre ; et sans doute la réalité du travail et du marché du travail qu’il faut remettre en cause avant tout ».

Et l’écart de salaire n’est pas le seul problème. Il existe également un véritable écart de perception : seules 10% des femmes ont conscience d’être moins payées que les hommes selon la dernière étude réalisée par Deloitte et Nomination.

On est bien loin de la vision de Hanna Rosin dans son dernier livre, The End of Men, dans lequel les femmes prennent le pouvoir grâce à l’économie de services. La journaliste en est convaincue : « Pour la première fois dans l’Histoire, l’économie mondiale devient un endroit où les femmes ont plus de succès que les hommes ». Vraiment ?!

Sources : France Inter, l’Observatoire des inégalités, Slate, The New York Times


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte