Magazine Conso

#170 Jenifer L’amour et moi review

Publié le 18 septembre 2012 par Victoireroset @victoireroset

#170 Jenifer L’amour et moi review

Lundi 17 septembre est sorti le nouvel album de Jenifer. L’image de la Star academy lui colle toujours un peu à la peau, pourtant on ne peut nier les efforts de la charmante demoiselle pour se faire une place dans la pop. En France, on est plutôt mauvais, et la route est toute tracée pour Jen. Depuis “Appelle-moi Jen”, l’album précédent, Jen a pour moi pris un nouveau tournant, plus pointu, plus tendance, mieux produit, moins cheap. J’attendais par conséquent ce nouvel opus, que je décortique ici.

#170 Jenifer L’amour et moi review

01 – Les jours électriques. ♥♥♥

L’album commence bien, la production au top, qui rappelle étrangement Two Door Cinema Club. Pile poil dans la tendance du moment, un futur tube.

02 – Sur le fil ♥♥♥

Le premier single de Jen. Personnellement, j’ai adhéré dès la première écoute. Le clip qui accompagne ce premier tube est très esthétique, moderne, rythmé. On ne révolutionne pas la musique, mais Jen est plutôt bien entourée, ses goûts s’affinent d’années en années. Pony Pony Run Run se retrouvera dans ce morceau, on a presque l’impression d’un sample. Ca marche.

#170 Jenifer L’amour et moi review

03 -Prisonnière ♥

Aie. J’ai un gros souci avec la chanson française, et la pop mielleuse limite slow. En anglais, ca peut parfois passer, en français c’est terrible. J’ai l’impression de réécouter le premier album de Jenifer, même si la production est encore une fois excellente. C’est objectivement pas mauvais, mais j’accroche pas plus que ça.

04 – Appelle la police mon amour ♥♥

Au début j’ai cru que c’était Christophe Willem. Ce morceau fait totalement Willem; un peu Electro-disco. Les paroles sont un peu chiantes, mais le côté chaudasse de Jen dans le chant n’est pas si mal. Good point.

05 – L’amour et moi ♥♥

Le deuxième single de la belle. A la première écoute je n’aimais pas du tout. Puis au final, c’est un peu comme “Donne moi le temps“, c’est un très bon morceau low tempo, bien écrit, bien produit, avec un clip en noir et blanc chiant comme la pluie, mais vraiment très esthétique. Le voir ci-dessous.

#170 Jenifer L’amour et moi review

06- Orage en vue ♥♥

Morceau plus rock, la voix éraillée de Jenifer fait son effet, et colle parfaitement. Jolie découverte, j’écoute sagement, je veux aller jusqu’au bout.

07 – Besoin d’air ♥♥

Toujours pas de titre mielleux, je suis fière de toi Jen. Morceau dans la veine des précédents, j’ai envie de faire la conne et de me servir un Mojito. Le titre fait penser au vieux tubes des L5, je vous rassure : c’est mieux.

;)

08 – Mademoiselle fume ♥

Là je suis perplexe. Le morceau en lui même est pas si mal, mais je ne comprend pas bien pourquoi écrire ces paroles en 2012. Le tabac, c’est plus vraiment à la mode, parler de Marlboro et Camel non plus. Le titre pour faire rebelle? Je suis fumeuse (oui je sais c’est mal) mais je trouve ce morceau absurde. Les paroles me gâchent le morceau, dommage car la musique est vraiment top.

“a chaque fois qu’elle s’ennuie, mademoiselle fume, sous la pleine lune” –> naze non ?

“elle te trouve aussi beau qu’une marlboro, aussi sensuel qu’une camel” –> heu…. ?

“elle roule sa clope comme son petit cul” –> classe dis donc…

09 – Tu ne dis rien 

Morceau objectivement pas mal. Mais je sais pas, j’accroche pas, surement trop redondant par rapport aux 8 précédents. Next.

10 – Mes nuits 

Ce morceau me rappelle par moment le sublime titre “Confide in me” de Kylie Minogue. C’est doux, ça sussure. Un joli moment.

11 – Est-ce que tu m’aimes ? 

Mais oui Jen je t’aime, petite coquine. Ton morceau, parfait pour les boîtes de nuit un peu kitch se prête à des remix sympatoches. C’est pas le tube du siècle mais j’aime bien.

12 – Hello 

Production au poil, c’est vraiment incroyable de voir depuis 12 morceaux cette qualité musicale pour un album de Jenifer. Morceau moyen néanmoins, trop systématique, un peu facile.

13 – Y’a pas Jen 

Drôle, ca me fait penser à Raft, groupe kitch des années 80 qui chantait “femme du congo”. Bon je vous rassure, c’est baucoup plus actuel, enfin un morceau qui change par rapport aux précédents. Du coup j’aime bien. “Y’a pas Jen, y’a pas de plaisir”

14 – La pudeur 

Le morceau commence mal, j’ai failli faire next. Puis finalement, pas mal, j’adhère. Jen pousse plus dans les aigus, ca change de la voix de coquine alcoolisée. Y’a des waoh, waaaaah, je sens que Jenifer espère que les gens inventent une choré au bord de la piscine du club Lookea.

15 – Sur un fil (remix) 

A chier. Parfois faut s’abstenir de ce genre de bonus.

#170 Jenifer L’amour et moi review

Dans l’ensemble, un album extrêmement bien produit, qui rappelle parfois les premières chansons de Jenifer, mais aujourd’hui la chanteuse s’affirme dans un style pop, frôle avec l’électro, et nous offre un album résolument moderne. On en oublierait presque qu’elle chante en Français, parce que franchement dans la pop, c’est pas le mieux. Shy’m galère toujours (et aloooooors !), Jenifer sort du lot. Well done !

Victoire.


Classé dans:Music Tagged: avis, critique, jenifer, l'amour et moi, nouvel album, review

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Victoireroset 1668 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines