Magazine

Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembre

Publié le 19 septembre 2012 par Silexmt @silexmt
Mais non, je n'ai pas abandonné mon blog, je le néglige c'est tout. J'ai passé les six derniers mois à zigouner avec mon nouveau jouet (Vocaloid) et à glander sur Cracked.com, mais j'ai surtout été fortement occupé par les efforts considérables que j'ai déployé à me câlisser de ce blog en général et de ses lecteurs en particulier. Mais le temps a filé et mine de rien on en est maintenant rendu à cette date fatidique qui est devenu une tradition sur ce blog, tradition que vous connaissez bien et qui fait qu'à chaque année à cette date je me dois de poster quelque chose ah fuck je l'ai manqué c'était la semaine dernière. C'est pas mal embarrassant ça; je hais les deadlines. Tant pis, je vous offre quand même, selon une formule que j'ai ingénié à la renverse et qui n'a rien à voir avec celle de Cracked! – et c'est ce que je suis prêt à affirmer sous serment – – à condition qu'il n'y aie pas de répercussions légales – – on peut-tu faire ça mettre plusieurs apartés un après l'autre comme ça? – bref, voici la liste des 6 mythes les plus débiles concernant les attentats du 11 septembre.
La première théorie de la conspiration a probablement vu le jour pendant les 34 millièmes de secondes entre le moment où le nez du Boeing du vol 11 a percuté la tour nord et celui où la queue de l'avion l'a rejoint. Tout événement traumatique engendre fatalement tout une panoplie de spéculations et d'interrogations, surtout lorsque la version officielle montre des carences. Si certaines thèses autour des attentats ne péchaient que par l'absence de preuves, d'autres par contre péchaient plus par absence de bon sens peut-être; et d'autres encore étaient carrément tirées par les cheveux.
Et finalement il y a celles qui sont tellement attardées que Roland Emmerich n'oserait même pas faire un film avec:
#6: Les conspirateurs ont averti les médias
Vers 5 heures de l'après-midi ce jour là, la BBC annonce l'effondrement du WTC7, ou édifice Solomon Brothers, 23 minutes avant qu'il ne survienne. On voit sur le vidéo la reporter commenter l'effondrement, se retourner vers la scène et pointer vers le WTC7 qu'elle disait effondré sans se rendre compte que celui se trouvait résolument encore dans un remarquable état de non-effondrement en continuant de commenter le dit effondrement du dit building. Si les édifices pouvaient parler, je suis sûr que celui-ci dirait quelque chose comme ceci: "Hey, conne! Je suis là. de quoi tu parles? Crisse, t'es tu aveugle, helllooo, édifice pas encore effondré dans le décor ici!"
Clairement, la pauvre fille n'avait aucune idée à quoi ressemblait l'édifice en question et se contentait de pointer dans la direction générale du site en figurant qu'il se trouvait probablement quelque part sous la pile de fumée là-bas. Et le responsable des sous-titres n'était apparemment pas plus éclairé. Ou le anchorman non plus. Bref, tout le monde avait l'air un peu fou à la prestigieuse BBC, et pour une fois Monty Python n'y était pour rien.
J'ai deux théories à ce sujet. La première: les autorités, craignant un effondrement imminent de la structure endommagée, émettent un communiqué de presse disant "Le WTC7 va s'effondrer"; quelqu'un quelque part à la BBC, trop concentré sur sa game de Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembreRéflexion faite, les Monty Python y étaient peut-être pour quelque chose après touttétris, comprend "le WTC7 s'est effondré", avec les conséquences que l'on connaît. La deuxième: les conspirateurs, planifiant en secret la démolition de l'édifice, avertissent discrètement les médias complices du complot par des canaux secrets en leur disant "Le WTC7 va s'effondrer";  quelqu'un quelque part à la BBC, trop concentré sur sa game de démineur, comprend "le WTC7 s'est effondré", avec les conséquences que l'on connaît.
Maintenant un petit test: Pouvez vous voir la différence? (Évidemment c'est un question piège: tout le monde sait très bien que le gars s'est en fait fourré dans le communiqué parce qu'il était occupé à chercher du pr0n). Une chose est certaine, si vous pouvez regarder ça et affirmer sans rire que la reporter a sciemment et délibérément annoncé le contraire de ce qu'elle savait et voyait, je ne saurais trop vous conseiller de tâcher à l'avenir d'abandonner cette habitude que vous avez de vous cogner la tête sur des coins durs et pointus, c'est pas bon pour la santé.
#5: La démolition contrôlée
Il faut bien spécifier ici qu'on ne parle pas simplement de poser des bombes un peu partout afin d'accélérer le travail des kamikazes, mais bel et bien d'une démolition contrôlée, dans le style une démolition provoquée par des explosions contrôlées. Dans le style de celles réalisées par Controlled Demolition Inc. Dans le style de centaines de charges méticuleusement calibrées et disposées stratégiquement dans les piliers préalablement mis à nus sur tout un étage, de préférence le rez-de-chaussée le moindrement qu'on veuille que ça fonctionne.
Prenant pour exemple la démolition du grand magasin Hudson, en extrapolant cela nous fait pour chaque tour au-dessus de 10,000 charges explosives laborieusement placées par une personne pendant un an, ou soit près de 300 durant une nuit; dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, comme mettons si on rajoute quelques petites contraintes du genre "100 000 personnes vont circuler chaque jour dans l'édifice et il faut que personne ne s'aperçoive de ce que vous faites; n'oubliez ne serait-ce qu'une fois de reboucher votre trou avant l'ouverture et tout le plan est à l'eau et on se ramasse tous en prison. Ah, et il faut que je vous avertisse, il y a un service de sécurité, des caméras, ben oui c'est un édifice public, tsé, vous vous attendiez à quoi? Ah, aussi, des fois ils font des inspections avec des chiens renifleurs d'explosifs, des fois que des terroristes voudraient faire sauter la bâtisse; ils sont un peu nerveux depuis l'attentat de 93", ben dans le pire des cas disais-je, je vous laisse faire le calcul. Et quand je dis reboucher les trous, je dis replâtrés et repeints avec soin, avec la couleur d'origine ça va de soi, parce ce que hein, le pousse-crayon oisif il la connaît la couleur du mur en face de sa chaise, faites moi confiance. Surtout la partie où il a écrit 'Mon patron cet enculé' avec son Sharpie.
Sbire – "J'en ai plein le cul de ramper dans les murs comme un rat. Hier j'ai failli me faire surprendre par un couple en train de fourrer dans la chaufferie. Sérieusement, on pourrait juste pas bourrer des imprimantes avec du C4?
Conspirateur en chef – Non, il nous faut une démolition contrôlée.
– Pour? Rapport? C'est quoi le problème avec une démolition pas contrôlée? Est-ce que ça va causer plus de destructions?
– Non, mais là n'est pas la question.
– Est-ce ça va tomber plus vite?
– Pas nécéssairement, mais là n'est pas la question.
– Ben là, ça va être plus spectaculaire à la tévé? Crisse, quoi? Il est où l'avantage de contrôler les explosions?
– D'habitude, le but d'une démolition contrôlée est de rendre l'opération plus sécuritaire, mais là n'est pas la question.
Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembreEt j'ai encore un sac plein de là n'est pas la question avec ton nom dessus
– Cou donc tu me niaises-tu? On est censés être des terroristes câlisse, des ter-ro-ris-TES! Qu'est-ce que ça peut ben nous crisser que ça soit sécuritaire ou pas?
– Là n'est pas la question. T'as pas l'air de comprendre qu'on est des super-vilains de bande dessinée, okay? Ça nous prend un plan de super-vilain, inutilement compliqué, qui nécéssite une improbable succession de conditions favorables, et voué à l'échec total au moindre événement imprévu."
Rendu là, je suis incapable de poursuivre cette scène sans imaginer le sbire tirant une balle dans la face de son chef et se retournant vers le reste du groupe en disant "Bon, maintenant le chef des conspirateurs c'est moi. On change de plan: des explosifs, des machines distributrices, on pèse sur le bouton boum, merci, bonsoir. Des objections?"
#4: Les conversations simulées
Bien des experts se sont montrés sceptiques quant à la qualité des transmissions des conversations par cellulaires entre les passagers et leurs proches au sol; on était en 2001, avant le 4G et Verizon avec son "can you hear me now?". Alors, qu'est-ce que les conspirationnistes ont proposé comme explication? « Les conversations ont été simulées avec un logiciel de déguisement de la voix. » Ça c'est classique: à chaque fois qu'ils sont confrontés à une situation qui présente de nombreuses incohérences, ils ne trouvent rien de mieux que d'y opposer une explication mille fois plus incohérente et improbable.
Si cette machine merveilleuse a vraiment été inventée, on peut être certain que la corporation Yamaha donnerait cher pour se la procurer, parce qu'en fait de simulation de voix, tout ce qu'ils ont trouvé dix ans plus tard c'est un japanime aux cheveux couleur piscine et qui chante comme Minnie Mouse avec une machine autotune ploguée dans le cul. Ou Alvin et les Chipmunks sur l'acide, c'est selon.
Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembreTout ça c'est une sombre machination ourdie par Dick Cheney, les Illuminati et Hatsune MikuUne chose est certaine, je n'ai pas de mal à imaginer des usages beaucoup plus pertinents si cette technologie était en ma possession. Je me vois très bien appeler Ahmadinejad (ou l'ayatollah Khamenei, whatever) en imitant la voix de Saddam Hussein pour lui dire que sa mère suce des cochons ou quelque chose dans le style. Après il suffirait de sortir le pop-corn pour regarder les feux d'artifices en attendant tranquillement que la communauté internationale vienne me supplier à genoux pour que s'il vous plaît ô grand empire américain pourriez vous envoyer vos troupes au moyen-orient pour rétablir l'ordre por favor parce que fuck autrement notre économie s'en va chez le diable.
Justifier une intervention en Iraq, vous avez dit? Pas de problèmes! Maintenant on peut entrer dans le hangar ultra-secret où des centaines de conspirateurs s'affairent jour et nuit à maquiller un prototype quelconque en avion de ligne et leur dire avec un air satisfait "Okay, c'est fini, on a plus besoin de vous. On range tout et on rentre tous chacun chez soi et on va jouer avec ses legos, allez allez, on se presse. C'est ça, enwèye à maison."
#3: Les missiles cachées dans les ailes
J'ai déjà mentionné cette théorie il y a quelques années. Je ne m'étendrai pas trop sur ce que pense de cette idée débile, et je n'ai pas l'intention de lier le vidéo parce que j'en ai assez d'encourager les débiles.
Je vais juste remarquer qu'il est assez risible d'écouter le Dylan Avery wannabe de narrateur s'évertuer à se donner un ton des plus sérieux et pompeux possible tout en déployant des efforts désespérés pour s'empêcher de remarquer le contraste frappant entre l'insignifiant petit reflet qu'il s'évertue à nous présenter comme la détonation d'un missile et l'apocalypse de flammes engloutissant l'édifice un dixième de seconde après. On a vraiment l'impression qu'il ne peut mentionner les conspirateurs sans penser intérieurement à quel point ceux-ci ont lamentablement perdu leur temps.
#2: Les avions étaient en fait des hologrammes
On en est maintenant rendu au point où les conspirationnistes, tellement obnubilés par leur besoin maladif de s'approprier un peu d'attention en relançant la dernière thèse en vogue par une encore plus spectaculaire, ne se donnaient même plus la peine d'introduire un semblant de vraisemblance dans leurs histoires – et on était encore au mois de septembre à l'époque. Ni le moindrement d'entreprendre un quelconque effort de documentation: c'est clair que quiconque adopte cette théorie ne s'est pas donné la Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembreCi-dessus: le pinnacle de la technologie hologra...quoi, encore elle?! CONSPIRATION!!!peine d'entrer 'holographie' dans un engin de recherche, parce que si le grand public s'obstine à visualiser les hologrammes comme des statues faites de lumière aux propriétés miraculeuses, la réalité est pas mal décevante et à l'heure actuelle les chances que quelqu'un réussisse à produire un hologramme suffisamment sophistiqué au point qu'il puisse être confondu avec un objet réel d'ici 2001 sont à peu près nulles, même en voyageant dans le temps.
À ce point-ci de l'histoire, il n'y a plus grand chose à espérer de pire. Je ne peux quand même pas croire qu'il y en a qui sont assez givrés pour aller jusqu'à raconter que les extra-terrestres ont abattu les tours jumelles avec un rayon de la mort.
#1: Les extra-terrestres ont abattu les tours jumelles avec un rayon de la mort
Okay, je me suis trompé: Roland Emmerich est effectivement assez con pour faire un film avec ça.
Les 6 mythes les plus débiles sur le 11 septembreEt en plus il s'est trompé de gratte-ciel

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Silexmt 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte