Magazine High tech

SFR PayCard : au coeur de l’e-commerce et facturation Google play

Publié le 24 septembre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

SFR annonce le fruit de son partenariat avec le leader du réseau bancaire américain MasterCard : PayCard. Sous ce nom dont on retiendra l’extrême créativité se cache en réalité une carte de retrait/paiement rechargeable et compatible NFC.

SFR PayCard : au coeur de l’e-commerce et facturation Google play

PayCard où la Moneo selon SFR

Surfant sur la vague (à venir) du paiement sans contact, l’opérateur signe là le premier dispositif estampillé « PayPass » à savoir la technologie sans contact propriétaire du géant MasterCard.

SFR PayCard : au coeur de l’e-commerce et facturation Google play

Ainsi équipé, un utilisateur de la PayCard pourra régler ses achats dans les 34,3 millions de bornes de paiement compatibles disséminées sur le territoire ou encore retirer des espèces sonnantes et trébuchantes depuis les murs distributeurs nationaux et internationaux.

Particularité de cette carte, elle ne nécéssite aucune ouverture de compte bancaire et se recharge via carte bancaire (?) virement bancaire ou tout simplement en espèces à la manière d’une… Moneo.

Commercialisée au tarif de 14,90 euros, la PayCard (à ne pas confondre avec notre cher Jean Luc) sera accompagnée d’une application iOS et Android (bien entendu les utilisateurs de Windows Phone sont mis de côté, SFR ne commercialisant pas ces terminaux oh wait…) permettant de vérifier l’état de son compte en temps réel (via SMS).

En marge de cette annonce, l’opérateur a officiellement annoncé la possibilité pour ses clients de régler leur achats Google Play directement à partir de leur facture téléphonique…

Une manière comme une autre donc pour l’opérateur d’amortir le coût en données relatif au téléchargement d’applications sur le Play Store de Google.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine