Magazine Autres sports

Apres la decision du conseil constitutionnel.....

Publié le 24 septembre 2012 par Jeanmi64

Depuis vendredi, les aficionados ont un argument de poids : Le Conseil Constitutionnel a déclaré que les termes de la loi permettant les corridas dans les régions de tradition taurine étaient conformes à la constitution. Voilà qui méritait d' être confirmé par l' instance suprême de la République, et ceci définitivement, sans appel possible.

Un sale coup pour les anticorridas qui axaient beaucoup leur lutte contre notre passion sur son illégalité. Un autre sale coup après avoir tenté, tout aussi vainement, de faire supprimer l' inscription de la corrida au Patrimoine Culturel de la France.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voilà qu' un sondage, réalisé sur un échantillon de tous les français, par un institut hors de toute suspicion, l' Ifop, montre que le rejet de la corrida est en chute libre dans l' opinion des français : 48% pour l'abolition alors qu' ils étaient 65% dans un précédent sondage, et ce malgré toutes les gesticulations médiatiques des associations anti (qui allaient même jusqu' à annoncer 90% d'abolitionnistes). Pire encore, dans les régions de tradition taurine, 55% sont pour le maintien de la corrida.....et comme c'est la seule opinion qui peut compter, parce que seuls concernés...(On n'a pas demandé aux français continentaux de voter sur le statut de la Corse par exemple !)

Donc les associations d'anticorridas, qui grâce à une certaine manière de se servir des médias traditionnels et encore plus d' internet où le nombre et le nom des intervenants sont invérifiables, ont montré qu'elles ne servaient à rien, surtout pas à manipuler les gens et encore moins leurs institutions.

Mais que les aficionados ne se croient pas libérés de ces individus, pour qui la lutte anticorrida est souvent uniquement dictée par le désir d'exister. Ils menacent notre "dictature tauromachique" (sic) de Cour Européenne . Diantre ! Et aussi de faire redéposer pour la nième fois un projet de loi abolitionniste, ne se souvenant pas, là aussi de tous les échecs subis en ce domaine.

Mais le plus grave, pour ceux qui ont voulu se draper dans le respect de la loi, c'est que beaucoup se moquent systématiquement de la loi en commettant des actes d'agression verbales ou physiques, en proférant des menaces, y compris de mort,, en troublant l'ordre public ou pire en commettant des attentats. A ce sujet, je note la promesse faite par André Viard, président de l'ONCT, de poursuivre au pénal toute illégalité des antitaurins désormais, tout en leur reconnaissant le droit de manifester leur hostilité, mais dans le cadre légal, comme désormais les aficionados peuvent assister aux corridas dans un cadre légal.

sans-titre
( Dernière provocation en date : la souillure de la statue de Nimeño II à Nîmes. Pauvres types !)

Les aficionados justement ? Quel comportement avoir ? Eh bien de rester calmes face à tout cela, de ne pas céder aux provocations (Rodilhan doit rester l'exception qui a fait tant de plaisir aux antis), d'éviter tout prosélytisme provoquant : Qu' ils vivent la corrida là où elle existe. Cela suffit.

Mais surtout, en ces temps où d'autres dangers menacent la corrida, la crise, une certaine désafection de jeunes, ils se doivent de se serrer les coudes et d'éviter de porter sur la place publique d'une manière par trop vindicative leurs visions de la corrida. Elles est multiple, l'a toujours été, c'est une richesse : On a eu les rivalités Ordoñez-Dominguin, les pour ou contre la protection des chevaux, les fanatiques et les détracteurs du Cordobes, les toristas et les toreristas, les poncistes contre les tomasistes, etc....tous défendant ardemment leurs idées. Une seule exigence doit nous réunir, celle de la qualité, celle du toro bien sûr, qui doit toujours être d'abord un adversaire plutôt qu' un complice, celle du torero qui ne triche pas avec cette vérité, celle de l'empresa qui doit éviter de prendre le cochon de payant pour un gogo....etc...Comme on le voit, un grand poids nous a été enlevé pour éclaircir l'avenir, le reste nous appartient.

Suerte à l'aficion !

_


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines