Magazine Bd

Mermaid Project T1

Publié le 24 septembre 2012 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Dans un avenir proche, le monde est en décroissance. Romane Pennac, jeune inspectrice de police est sollicitée par un couple d’inconnus pour enquêter sur la mort de leur fille aux Etat-unis…

Scénario de Léo et Corine Jamar; dessin de Fred Simon

Public conseillé : Tout public

Style : Polar à tendance “écologique” Paru chez Dargaud, le 28/09/2012 Share


Mes Partenaires
Bouton-En-partenariat-120x90
Mermaid Project T1

L’histoire

Dans un avenir proche, Paris a bien changé. Dans ce monde en décroissance, faute d’énergie fossile, la vie s’est ralentie. A défaut de voitures, les piétons, vélo et chevaux ont reconquis le béton. Les flux migratoires ont aussi changé la donne sociale. Privés de motivation consumériste, les humains ont laissé objets et immeubles se dégrader lentement.
Dans cette anticipation (assez probable…), nous suivons Romane Pennac, une jeune femme inspectrice de police. Un peu perdue, esseulée, unique blanche du commissariat, et inspectrice opiniâtre, Romane a bien du mal à trouver sa place.
Heureusement, sa hiérarchie apprécie sa compétence, et lui fait confiance.
Un jour, un couple inconnu, dont la fille est décédée en Amérique, lui rend visite. Ils ont reçu une lettre leur expliquant que le corps de leur fille n’est pas dans le cercueil, et lui précisant d’aller voir Romane. Etonné par cette demande, Romande suit la procédure et constate un échange de corps. Poursuivant son enquête, elle se rend en Amérique, au siège de la société Algapower, spécialisée dans la production d’un substitut du pétrole. Mais si l’accueil qui lui est réservé est officiellement très ouvert, son coéquipier local, agent des services secrets, pense que la société officieusement se livre à des expériences douteuses…

Ce que j’en pense

C’est un album vraiment étonnant qu’édite ce mois-ci Dargaud. Ecrits à 4 mains, c’est le fruit de la collaboration scénaristique de Léo, auteur engagé des “mondes d’Aldébaran”, préoccupé par l’écologie et la société humaine, et de Corine Jamar, scénariste des “Filles d’Aphrodite” et de “Blanche”. Ces 2 auteurs se sont donc associés pour nous livrer un album audacieux, polar dense et contemporain, dans un monde d’anticipation très plausible. A la frontière entre ces 2 genres, pourtant peu compatibles, Jamar et Léo réussissent à nous divertir en suivant les progrès de l’intrigue de Romane, tout en présentant un contexte qui ne nous laisse pas indifférents. Conteurs à l’imagination fertile, ils inventent un monde très réaliste, où chaque donnée est réfléchie. Que se passerait-il sans énergie fossile ? Quelles conséquences sur notre mode de vie ? La société changerait-elle profondément ? C’est ce genre de questions auxquelles ils ont répondu ensemble, en préliminaire de “Mermaid Project”. Imaginer ce monde possible fut visiblement leur principale préoccupation.


Impression
mermaid_page-3
mermaid_page-4
mermaid_page-5
mermaid_page-6
mermaid_page-7
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

L’histoire policière

Si le monde futur est le fil rouge de cet album, c’est un beau polar qui en est le centre. Loin d’un récit de science-fiction où toute fantaisie est permise, cette anticipation réaliste sert de cadre au récit. Dans ce monde très cohérent, l’intrigue du polar s’imbrique alors très naturellement. Puisque la production d’une énergie alternative se révélerait un vrai pouvoir, Léo et Jamar placent ce postulat au centre de l’intrigue. L’histoire se construit alors très progressivement et au fur et à mesure des révélations, la tension monte.
Ce personnage central atypique (une jeune femme frêle, déterminée et un peu paumée) n’est pas sans rappeler les personnages typés de l’univers de Léo. Amateurs des mondes d’Aldébaran, vous ne serez pas lâchés en terre inconnue.
D’une manière générale, dans Mermaid Project, on sent indéniablement les préoccupations écologiques et de société de cet auteur. Sous couvert d’un simple divertissement, Jamar et Léo vous invitent à réfléchir à notre avenir proche. Comme quoi, “Entertainement” et réflexion peuvent faire bon ménage.

Le dessin

C’est là que le bât blesse, à mon humble avis. Fred Simon n’est pas un petit nouveau. Ayant fait ses preuves chez Delcourt, Fred Simon est un habitué du polar, des récits jeunesse et historique. Ses séries (Rails, Poptka, le poisson-clown…) sont d’un excellent niveau graphique. Son trait assez simple, mais peu expressif, s’adapte bien à un public jeunesse, voire à certains romans policiers. Malheureusement, Je pense humblement, que quelles que soient les qualités de dessinateur de Simon, son style ne colle pas parfaitement au sujet de l’album. Son dessin me semble trop simple, trop peu détaillé, pour accompagner cette alter-réalité.

Pour résumer

Léo, Jamar et Simon nous entrainent dans un polar d’anticipation, à la frontière entre simple divertissement et réflexion en profondeur sur notre société en devenir. Suivez Romane aux Etats-unis pour vérifier la bonne foi d’Algapower. Que cache cette société et quelles sont les forces en présence ? Autant de questions dangereuses auxquelles la jeune inspectrice devra tenter de répondre…


Mes Partenaires
Bouton-En-partenariat-120x90
Mermaid Project T1

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines