Magazine Conso

L’hôtel Waldo, vestige d’une archéologie urbaine

Par Arnaudium

Après lieux d’architecture abandonnés de Richard Nickel et les palais oubliés de Thomas Jorion, voici une nouvelle série de photographie surfant sur les lieux abandonnées et désaffectés : l’Hôtel Waldo, photographié par Amy Heiden. L’Hôtel Waldo est situé dans le coeur de Clarksburg, en Virginie de l’ouest. Il a été construit de 1901 à 1904 dans le style Beaux-Arts, par Harrison Albright de Charleston, et financé par le juge Nathan Goff Jr. L’hôtel, qui compte sept étages, comptait alors parmi les joyaux de la couronne de l’Etat, avec une ornementation particulièrement soignée, un sol splendide en mosaïque, de généreux balcons sur les deuxième et troisième niveaux, accessibles par un escalier de 11 mètres de large en marbre. L’édifice avait coûté à l’époque la bagatelle de 400 000 $, une somme colossale, et il fut peu après utilisé pour de somptueux mariages, des événements sociaux et des rassemblements politiques. Mais avec le temps, l’hôtel s’est dégradé, pour subir le 13 février 2009 un important dégât des eaux au rez-de-chaussée. Certaines parties de l’hôtel sont toujours dans un état remarquable, mais l’état général de l’hôtel est devenu bien triste, si bien qu’il paraît définitivement condamné. Reste de splendides photographies, témoins des vestiges d’une archéologie urbaine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arnaudium 9121 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte