Magazine Sport

Les meilleurs sports urbains de Paris

Publié le 25 septembre 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Quand arrive le mois de septembre, nombreux sont ceux qui regrettent d’avoir cédé à leurs caprices d’été, et qui se promettent que l’année suivante, ils continueront de faire du sport tout en étant en vacances. Alors évidemment, il y a toujours l’option d’aller courir, mais sachez que les grandes villes vous offrent des alternatives beaucoup plus intéressantes….et extrêmes.

Paris <b alt=
sports urbains" />sports urbains" title="Paris sports urbains" />sports urbains" />

Parkour et free running

Le Parkour, développé en France par David Belle, est une discipline qui consiste à se déplacer d’un point à un autre de la façon la plus rapide et efficace possible, et je ne parle pas ici de le faire en métro ou en bus, évidemment. Les pratiquants de parkour utilisent exclusivement les habiletés du corps humain pour se déplacer d’un lieu à un autre, franchissant les obstacles qui se présentent sur leur chemin comme des clôtures, des murets, des escaliers, des murs etc…au moyen de sauts et d’acrobaties. Ils se dénomment traceurs pour les hommes et traceuses pour les femmes.

Son cousin, le free running, utilise beaucoup des mouvements du parkour mais se centre plus sur l’aspect esthétique et créatif du mouvement, en laissant un peu de côté la partie plus efficace et pratique du parkour.

Ni le parkour ni le free running sont des sports compétitifs, par contre, quelques-uns de ses pratiquants organisent des rencontres où ils démontrent leurs progrès et leurs techniques.

Préparation : ces deux disciplines requiert une très bonne forme physique et une préparation gymnastique et il faut savoir qu’on ne s’improvise pas expert en sauts et acrobaties aussi facilement.

De quoi a-t-on besoin ? En général, les traceurs s’habillent de pantalons longs assez larges et de tee-shirts courts. Aux pieds, il est recommandé de porter des chaussures de sport confortables avec une bonne adhérence au sol et un bon amorti. Il est préférable de ne pas porter de gants pour s’habituer aux réceptions et aux prises.

Street golf

Le golf du nouveau millénaire oublie les gilets à losanges et les « greens » et s’impose dans les rues et sur les trottoirs de la ville. Les adeptes du street golf (ou golf urbain) suivent les mêmes principes que ceux du golf classique, excepté que les trous sont remplacés par des cibles pouvant être des monuments, des poubelles, des arbres, des trous d’escalier, des boîtes aux lettres, etc….Le parcours s’effectue sur une base de 10 cibles et le premier à atteindre son objectif en utilisant le moins de coups gagne.

Il naît dans les années 90 en Allemagne et rapidement, s’étend dans beaucoup d’autres pays. À partir de l’an 2000 et grâce à la diffusion à travers les médias, il gagna en popularité en France, où l’on compte aujourd’hui, le plus d’équipes de street golf au monde.

De quoi a-t-on besoin ? Un club de golf, un support pour le premier lancement et des balles en mousse.

Spéléologie humaine

La spéléologie humaine ou « infiltration » consiste à se rendre dans des lieux qui ne sont pas « prévus » à ces fins. Ce genre de tourisme intérieur vous emmène dans des espaces qui normalement, passent inaperçus, que ce soient des tunnels souterrains, d’anciennes stations de métro, etc…Il s’agit d’aller au-delà des limites tracées par les architectes et ingénieurs et de se plonger dans des recoins que vous ne soupçonneriez même pas.

La devise du spéléologue urbain est de ne pas intervenir sur l’espace, le laisser en l’état pour que les  personnes suivantes puissent en profiter de la même façon.

De quoi a-t-on besoin ? Surtout de chaussures confortables, et suivant l’endroit que vous allez explorer, assurez-vous qu’elles soient imperméables.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine