Magazine High tech

Test tablette MPMAN MID74C : trop low cost

Publié le 25 septembre 2012 par Blogjeuxvideofree

Il y a quelques semaines, je me suis commandé une tablette internet MPMAN MID74C, un modèle low-cost de 7 pouces qui propose Android 4 Ice Cream Sandwich et le Google Play.
Las : contrairement aux grands constructeurs comme Samsung, Motorola et consorts, le fabricant n’est pas « approuvé » par Google. Ce qui explique sûrement le GROS point faible de la machine…

Tour rapide du MID74C

Voir le déballage du MPAM MID74C

test tablette internet MPMAN MID74C

La MID74C présente une finition correcte bien que plastique-attrape-trace-de-doigts à l’arrière. Un peu de jeu dans les 3 boutons physiques cependant et le bouton d’augmentation du volume bizarrement placé.
Il est livré avec le strict minimum. On notera que les ports sont tous au format mini ; il faudra donc acheter un cable vidéo HDMI spécifique pour brancher la tablette à la TV, une carte microSD pour augmenter la mémoire interne de 4Go, idem pour y brancher une clé USB.
Mention spéciale à l’adaptateur secteur et sa LED proéminente rouge qui n’indique pas quand la tablette est complètement chargée.

L’allumage se fait en moins de 40 secondes. Par défaut, la configuration chinoise (heure réseau, à modifier manuellement) est en anglais mais le clavier virtuel est bien AZERTY. Une bonne chose : la batterie est chargée à près de 80% au déballage.

L’ardoise internet n’est pas très lourde en main. Le gyroscope n’est pas très réactif et le processeur de 1 Ghz couplé à une mémoire vive de 512 Mo n’apporte pas le confort nécessaire pour l’utilisation d’une tablette, on va le voir plus bas.

Caractéristiques techniques du MPMAN MID74C

Face arrière du MID74C de MPMAN

  • Ecran tactile capacitif multitouch de 7″ (800 x 480 pixels)
  • Processeur ARM Cortex A8 de 1 GHz
  • 512 Mo de mémoire DDR3
  • Mémoire flash interne de 4 Go
  • Connecteur HDMI, pour le raccordement à un écran HD
  • Compatible avec vidéos 1080p
  • Slot pour carte mémoire MicroSD jusqu’à 32 Go
  • Communication sans fil Wi-Fi b/g/n
  • Webcam frontale de 0,3 Mégapixel
  • Microphone et haut-parleurs intégrés
  • Système d’exploitation Android 4.0

Connexion du MPMAN MID74C en WIFI

Front Line Commando (Glu Mobile) sur MPMAN MID74C

La première chose que je fais est bien sûr de configurer le WIFI. Ma borne 9box n’est pas trouvée tout de suite, juste le SFR wifi gratuit. Ca commence mal !
En fait, après d’autres tentatives, je parviens à la trouver, j’entre les identifiants et…rien : impossible de se connecter. Je me rabats du coup sur l’accès public.
Lors d’un redémarrage ultérieur, la tablette se connecte cette fois automatiquement à ma borne SFR. Dès lors, il n’y aura plus aucun soucis de connexion, celle-ci étant stable.

Google Play et les applis

MPMAn MID74C avec Google Play installé par défaut

Préinstallé donc, il suffit d’entrer les informations de son compte Google. Tout va bien donc jusqu’au moment où :


1) pris de frénésie à l’idée d’installer jeux et applications, je lance 3-4 téléchargements simultanément. Erreur fatale : la machine s’emballe toute seule façon « ghost in the machine ». Des actions sont réalisées aléatoirement, comme si quelqu’un avait pris le contrôle de ma tablette :  clics un peu partout dans l’interface, le clavier virtuel s’ouvre tout seul et des mots incompréhensibles sont tapés, une fiche d’appli s’affiche sans que je n’ai rien demandé, ça se balade tout seul dans l’interface de la tablette, etc.
La seule solution que j’ai trouvée : utiliser mon critérium pour réinitialiser la machine. Une fois, ça va. Mais ce phénomène est récurrent. Au bout de 4-5 reset de suite, le gentil système Android a eu la bonne idée de m’avertir qu’il allait de ce pas effacer la mémoire de la tablette ! Toutes mes applis ont donc disparu après le redémarrage !
Le service client du constructeur n’a jamais répondu à mes messages
, contrairement à celui de LDLC qui répond très vite, sous 24H…mais avec une réponse insatisfaisante liée au caractère bon marché de la tablette : « Il est probable que le pilote de l’écran tactile soit un peu planté [... ]la solution est généralement le reset de la tablette comme vous l’avez indiqué ».

2) je me rends compte que plein d’applis ne sont pas « compatibles », comme Angry Birds (!) ; c’est ce que m’indique en tout cas le store de Google. Mais a priori ce n’est pas totalement vrai. J’ai pu installer et jouer à Frontline Commando alors que le système m’indiquait que « le système ne répond pas », tout en laissant en fonds la page de chargement du jeu et l’intro avec le speech en anglais.
Ce jeu en 3D passe très bien sur la tablette. J’ai parfois un peu de mal avec les contrôles tactiles : mais impossible de savoir si ça vient de moi ou des processeurs de la tablette.
Aussi, certaines applis que j’ai pu installer sont des versions smartphone et pas tablette, comme Avast! Mobile Security et la plupart des jeux gratuits.
La première fois que j’ai voulu installer Atari Greatest Hits, la proposition de s’inscrire à Open Feint (une sorte de Xbox LIVE) a fait freezer la machine…

Google Play reconnait le modèle de ma tablette mais pas le constructeur. C’est vraisemblablement pour cela que souvent il indique une incompatibilité avec certaines applis même si au final on peut les télécharger. Après, l’affichage ne sera peut-être pas maximal.

MPMAN MID74C : puissance à revoir

Comme vu plus haut, je pense que la faible mémoire vive et le processeur simple coeur de 1 Ghz sont responsables des performances trop modestes de la tablette, et ce, même pour une utilisation basique !  Mon idée était d’utiliser la tablette en remplacement de mon Lumia 800 pour accéder à Internet et lire mes mails. Même là, je suis déçu du MID74C. Comportements étranges de la tablette : pas de didacticiel Android au premier lancement alors que lors d’un erase à force de rebooter la machine, j’ai eu droit à un didacticiel en français…
Par contre, les lenteurs du navigateur web que j’ai pu lire lors de tests sur le Web ne m’a pour l’instant pas sauté aux yeux ; peut-être parce que mon PC me le fait déjà ?

Pour conclure, je déconseille cette tablette MPMAN MID74C.
Oui, je savais que l’écran n’était pas top qualité mais convenable tant qu’on le teint devant soi.
Oui, la finition est bonne pour du low cost et Android ICS est agréable à l’utilisation quand il veut bien fonctionner.
Oui, le lecteur vidéo est bien aussi.
Mais faire du reset tout le temps, très peu pour moi !


C’est dommage car autrement elle paraîtrait un bon investissement pour les petites bourses. Ah, j’oubliais que les icônes ou liens textes se trouvant dans les coins de l’écran sont difficilement cliquables.
Il y a peu de chance que MPMAN propose des correctifs car, si j’ai bien compris, cette tablette de serait qu’un modèle chinois rebadgé.
Pour 100 euros de plus, préférez une tablette de marque reconnue par Google qui fonctionnera, elle, comme la Nexus 7 ou la prochaine Amazon Kindle Fire HD.

google android

  • Test tablette MPMAN MID74C : trop low cost
Test tablette MPMAN MID74C : trop low cost

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogjeuxvideofree 304 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte