Magazine High tech

Étude : les français faces aux problèmes des sites web

Publié le 25 septembre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

écrit par Axel Dufey

Une étude réalisée par 1&1 en juillet 2012 sur 1 003 Internautes français annonce un constat alarmant sur les défaillances ou maintenance de certains sites. En effet, près de 76 % des utilisateurs se disent gênés par des sites web défectueux ou en maintenance et affirme avoir recours à un concurrent si le site Internet de l’entreprise ne leur convient pas. 1&1 met donc en garde les entreprises françaises et leur conseille donc d’utiliser un hébergeur plus efficace.

Selon les internautes français consultés, les principaux dysfonctionnements de sites web sont les suivants :

1) Lenteur de chargement des pages web (50.1%)
2) Sites web hors ligne pour maintenance (38.2%)
3) Sites web qui ne fonctionnent pas/incomplets (35.9%)
4) Adresse web qui ne mènent nulle part (28.5%)
5) Fonction de recherche qui ne donne aucun résultat (16.7%).

Même si la plupart des maintenances sont prévenues, les utilisateurs se sentent frustrés à l’annonce de celle-ci. L’étude montre également que près d’un français sur trois sont pris d’énervement ou de colère face à un site Internet défectueux et 32,3% des Internautes doutent face à une transaction en ligne.

Le CEO de 1&1, Olivier Mauss indique que les sites Internet défectueux donnent aux entreprises une mauvaise image d’elles-mêmes et que la proportion d’Internautes qui ne reviendront pas est énorme. Sans grande surprise, 1&1 conseil donc ses propres services, qui assurent une totale efficacité dans la gestion de l’hébergement grâce au système de géo-redondance (les sites web sont hébergés sur plusieurs serveurs, ce qui permet de ne jamais avoir de problème liés à la perte de données ou liés à des maintenances).

1and1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine