Magazine Basketball

Stephen Curry doit attendre encore un peu

Publié le 25 septembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
La prolongation du meneur des Warriors Stephen Curry est plus proche qu'on ne le pense. Selon le joueur et son agent Lance Young, Golden State serait enfin en mesure de proposer une prolongation de contrat avant la date butoire du 31 octobre. 
Cependant et comme nous nous y attendions, la direction attend de voir comment les chevilles de Curry vont réagir pendant la préparation de la saison. C'est cette fragilité physique qui a quelque peu freiné les négociations entre le meneur et son équipe. Curry a du manquer 40 des 66 matchs de la saison passée. Rétabli cet été, Curry a déjà joué en 5 contre 5, de bonne augure pour Young comme il l'explique sur CSN :
"Je suis très optimiste en ce qui concerne cette prolongation. Je pense que nous pouvons faire quelque chose avant le 31 octobre."
De son côté, Stephen Curry se réjouit de la progression des négociations avec son équipe. 
"Nous avons déjà eu quelque discussions. Mais les Warriors veulent être protéger et veulent voir comment vont se dérouler les choses durant le training camp. Je n'ai aucun problème avec ça."
"Je me sens bien par rapport au négociation. Ce n'est pas comme si j'avais envie de ne pas rester ici. Ce serait une grande opportunité pour moi, de rester ici quatre ans et d'y parvenir avant le début de la saison afin que je puisse personnellement me sentir bien à ce sujet et sur mon avenir. Mais je dois juste laisser le processus se dérouler."
Quand on connait la valeur de Curry sur le terrain, il est presque inévitable que le meneur pourra signer une prolongation de contrat de quatre ans avec la franchise californienne au soir du 23 octobre, date du huitième et dernier match de préparation de Warriors à l'Oracle Center.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines