Magazine Info Locale

Un livre : L’Homme semence

Publié le 25 septembre 2012 par Goure

Le Vendredi 12 octobre 2012 ,  Emporium va accueillir un conférencier historien  qui nous retracera les événements sanglants qui se produisirent en Provence et dans le Haut-Var en 1851/52 contre le coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte.
Parallèlement je voudrais vous parler d'un livre qui se situe justement  en ces lieux . Il s'agit d'un petit livre d'une cinquantaine de de pages intitulé "L'homme semence" écrit par Violette Ailhaud
.
Née en 1835, Violette Ailhaud est morte en 1925. L'homme semence est un récit écrit en 1919. Pour la seconde fois , son village vient de perdre tous ses hommes...

Un livre : L’Homme semence

1852, Louis Napoléon Bonaparte mate dans la violence la révolte des paysans provençaux contre son coup d’état. Il ne reste plus un homme ici, au village, plus un seul. Ils ont tous été tués, ou déportés.

C’est l’histoire d’un village sans hommes, c’est l’histoire d’un serment qui lie les femmes de ce village des Basses-Alpes : pour ne pas rester stériles, pour le triomphe de la vie, elles ont promis de se partager le premier homme qui apparaîtrait dans leur village et dans leurs vies.

Violette, au soir de sa vie se souvient. Elle raconte le vide du corps endeuillé , elle ,  la jeune fiancée orpheline de son promis, le corps en désarroi, l’appel des sens, la nécessité viscérale d’être ensemencée, et puis l’amour inattendu qui chavire tout, et le désir, et le plaisir. Elle raconte la parole partagée, le bonheur des livres lus à deux.

Il y a une liberté de ton, une générosité, une poésie extraordinaires dans ce court texte ! – et même une grande  «   modernité ».  On retrouve aussi chez Giono cette parole franche et sans détours pour dire les sentiments et les corps qui souffrent et leur chant d’amour.

Pour qui aime les voix féminines, le détour par ce beau récit lumineux apporte beaucoup d’émotions.  

 Extraits :
"J'ai décidé de raconter ce qui s'est passé après l'hiver de 1852 parce que, pour la seconde fois en moins de 70 ans, notre village vient de perdre tous ses hommes sans exception. Le dernier est mort le jour de l'Armistice, le 11 novembre dernier."....

"J’avais 16 ans en 1851, 35 ans 1870 et 84 aujourd’hui. A chaque fois, la République nous a fauché nos hommes comme on fauche les blés. C’était un travail propre. Mais nos ventres, notre terre à nous les femmes, n’ont plus donné de récolte. A tant faucher les hommes, c’est la semence qui a manqué."

« Ca vient du fond de la vallée. Bien avant que ça passe le gué de la rivière, que l’ombre tranche, en un long clin d’œil, le brillant de l’eau entre les Iscles, nous savons que c’est un homme. Nos corps vides de femmes sans mari se sont mis à résonner d’une façon qui ne trompe pas. Nos bras fatigués s’arrêtent tous ensemble d’amonteiller le foin. Nous nous regardons et chacune se souvient du serment. Nos mains s’empoignent et nos doigts se serrent à en craquer les jointures : notre rêve est en marche, glaçant d’effroi et brûlant de désir. Nos mains s’empoignent et nos doigts se serrent à en craquer les jointures : notre rêve est en marche, glaçant d’effroi et brûlant de désir. »....

 www.editions-parole.net  

Ce livre a été mis en scène par plusieurs compagnies de théâtre dont  "Base Art Compagnie" de Mazan  Nous avons dû renoncer à faire venir la troupe à Ampus. C'était trop cher pour notre budget...Dommage !

Articles à lire sur ces événements :  

Un livre : L’Homme semence

Pour en savoir plus sur 1851
Association 1851
Les résistants tués à Aups
Qui est Martin Bidouré ?

Ne manquez pas la soirée culturelle du Vendredi 12 octobre 2012 - 20h - salle polyvalente d'Ampus - Entrée libre

Un livre : L’Homme semence


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine