Magazine Cinéma

La télévision meurt-elle à petit feu?

Par Achaqueligne
mosaique chaine tv1 250x173 La télévision meurt elle à petit feu?

l’exemple de l’hyper-segmentation de l’offre prôné par Jean-Louis Missika

La télévision. En 1880 c’est la naissance de la première télévision en noir et blanc. Puis en 1928, John Bair crée la TV en couleur. Depuis 1950, cet objet est devenu une institution. Presque omniprésente dans tous les habitats, la TV tend à disparaitre.

Ce mardi 25 septembre, Médiamétrie-Eurodata TV Worldwide a publié une étude qui met en évidence une baisse d’audience de la télévision au Japon, Allemagne et Etats-Unis. Seulement, cette constatation tendrait à se généraliser dans tous les pays : la télévision est de moins en moins regardée.

Selon cette étude, le sport et les informations sont les programmes les plus visualisés ; mais une baisse de la durée d’écoute a été enregistrée dans la plupart des foyers.

Les nouvelles technologies et le « multi-tasking » délogent la Télévision

L’apparition des Smartphones, des tablettes et l’expansion d’internet entrainent une baisse du visionnage de la télévision. En effet, l’existence des émissions en différé attire les internautes et ces nouveaux supports deviennent une autre source d’information et divertissement particulièrement appréciée par les jeunes.

De plus, on remarque l’émergence d’un nouveau phénomène, le multi-tasking, qui entraine une baisse d’attention du téléspectateur. Internet est maintenant présent sur les téléphones, ce qui pousse les téléspectateurs à regarder leurs mails ou envoyer des SMS en même temps que regarder la télévision.

Jean-Louis Missika, dans son livre La Fin De La Télévision, analyse le déclin de ce média vedette. Selon lui, la télévision perdrait son statut d’acteur économique incontournable ; c’est la démédiation. Cela serait en partie dû à une hyper-segmentation de l’offre : il existe beaucoup de chaines par le câble, satellite, internet, … En plus de ce phénomène, on assiste à une montée en puissance des sites comme YouTube qui cause une déprofessionnalisation de la télévision : M. ToutLeMonde peut lui aussi poster ses vidéos. Cependant, selon Jean-Louis Missika, la disparition de la télévision aurait des conséquences sociales néfastes. En effet, ce serait la fin d’un espace d’échanges où les confrontations sont matérialisées –débats politiques par exemple. Si elle venait à disparaitre, il faudrait trouver un autre espace d’échange d’idées public, ouvert et massif.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Achaqueligne 347 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte