Magazine Photos

Beaucoup de texte et une seule image

Par Maaarine

Beaucoup de texte et une seule image

Un des aspects les plus divertissants du MBTI est d'essayer de deviner le type de personnalité d'autrui.

Selon moi, la méthode la plus efficace consiste à repérer les fonctions cognitives dans le comportement de la personne qu'on observe. Pour rappel, d'après la théorie, chaque type de personnalité interagit avec le monde en utilisant certaines "fonctions" (outils), à savoir la sensation introvertie/extravertie (Si/Se), l'intuition (Ni/Ne), la pensée (thinking, Ti/Te), et le sentiment (feeling, Fi/Fe).

Par exemple, une personne de type ESTP aura la combinaison Se-Ti-Fe-Ni pour fonctions, alors qu'une ESTJ aura plutôt Te-Si-Ne-Fi (la première fonction de chaque combinaison est la plus développée, la dominante; la dernière est sous-développée et source de problèmes; les deux du milieu se développent avec l'âge).

Ainsi, bien que ces deux types ne différent que sur une seule lettre (P/J), ils ne partagent en fait aucune fonction cognitive. Les gens indécis qui n'arrivent pas à déterminer leur type et prétendent "se trouver entre ESTP et ESTJ" (ou être les deux à la fois) ne réalisent pas l'inconsistance théorique que cela représente. Un ESTJ a normalement plus de chances d'être confondu avec un ENTJ (qui partage la même fonction dominante, Te) qu'avec un ESTP.

Comment repérer ces fonctions cognitives? La première étape est évidemment de s'informer sur les définitions qui en sont données et d'essayer de les assimiler, ce qui n'est pas si facile. D'après moi, chacun doit faire sa soupe et comprendre les choses à sa façon. Par exemple, la notion d'intuition introvertie (Ni) me paraît évidente alors que celle de pensée introvertie (Ti) l'est beaucoup moins. Pour quelqu'un d'autre, ce sera peut-être l'inverse. À chacun sa soupe.

Ceci étant dit, j'ai pensé que ce serait intéressant si je faisais part des personnes qui, selon moi, représentent bien certaines fonctions. Prenons par exemple les deux intuitions, introvertie (Ni) et extravertie (Ne). La Ni est la fonction dominante des INFJ et INTJ, et la fonction auxiliaire (#2) des ENFJ et ENTJ. La Ne est la fonction dominante des ENFP et ENTP, et la fonction auxiliaire des INFP et INTP.

Quand ces deux fonctions se rencontrent, cela donne quelque chose comme ceci: une discussion entre Morrissey (INFJ) et Russell Brand (ENFP). On remarque déjà aisément que l'un est introverti et l'autre extraverti, rien que dans leur manière de s'asseoir et de parler. Bien sûr, ça aide aussi de savoir que l'un est connu pour être un loup solitaire et l'autre pour l'opposé.

Russell Brand est l'incarnation même de la Ne. Sa rapidité d'esprit impressionante et sa tendance à partir dans de grandes tirades métaphoriques absurdes (cfr. sa réponse à "who cuts your hair?") sont typiques de cette fonction.

La Ne est excentrique et spontanée. A partir d'un mot ou d'une idée, elle va passer du coq à l'âne et établir un lien avec quelque chose d'improbable et souvent abstrait, résultant en une certaine dose d'absurdité, et donc d'humour.

Pas mal de gens drôles utilisent l'intuition extravertie: Dylan Moran (INTP), Eddie Izzard (ENTP), Caitlin Moran (ENFP), Craig Ferguson (ENFP), l'humour Monty Python, etc.

Pour en revenir à la différence entre les deux sortes d'intuition, la Ne est plus facilement repérable parce qu'elle est justement extravertie (les fonctions extraverties sont dirigées vers l'extérieur donc plus apparentes). Il ne fait aucun doute que Morrissey est intuitif, mais il ne présente pas l'excentricité/absurdité/rapidité de Russell Brand, parce que son intuition est introvertie et non extravertie. La Ne est plus "génie fou" alors que la Ni est plus "prophète sage", si vous voyez ce que je veux dire.

La Ni donne un air "bizarre" à ses utilisateurs, air à la fois intense et absent (évidemment, certaines personnes sont plus allumées que d'autres). Cette bizarrerie s'explique par la rareté de cette fonction, ainsi que par sa définition quelque peu folklorique: elle est censée donner une faculté de "clairvoyance", de vision du futur, de connaissance inexplicable, de perception au-delà des apparences (les INTJ sont connus pour leur "regard noir" parce qu'ils voient à travers vos conneries et vous le font savoir).

Beaucoup de texte et une seule image

En bref, si vous êtes INFJ ou INTJ, vous êtes rarement surpris par la vie parce que vous voyez tout venir trois mois à l'avance ("je vous l'avais dit!"). En terme d'idées, un ENTP sera le champion du brainstorming créatif alors qu'un INTJ sera meilleur pour désigner LA meilleure idée et la perfectionner (et dire "cette idée est la bonne parce que je l'ai décidé, maintenant respectez mon autorité!!!").

Un autre exemple moins extrême de "Ne vs Ni" se retrouve dans cette interview des chéris de ces dames, Hugh Grant (ENTP) et Colin Firth (INFJ). Hugh Grant est le connard ENTP de base: il est extrêmement malin et sarcastique, a l'air de se haïr en secret, et parvient paradoxalement à être charmant malgré tout (Fe tertiaire). Pensez Chandler Bing dans Friends.

Franchement, ça sonne bidon quand je le dis, mais regardez leurs yeux. Coco a cet air intense/absent (Ni) d'intello enrobé par un charme classique naturel (Fe); l'un dans l'autre une aura d'homme qui veut secrètement sauver le monde (INF). Ce n'est pas un hasard s'il joue souvent des INxJ dans ses films et s'il est ambassadeur d'Oxfam. Hugh Grant a lui cet air supérieur plus-malin-que-vous-et-je-le-sais qu'ont beaucoup de NT, enrobé par l'awkwardness accidentellement charmante des xNTP.

Où trouver d'autres exemples d'intuition introvertie, Ni? Si vous suivez mon blog, vous en connaissez déjà pas mal. Dans l'humour, Ricky Gervais me semble être ENTJ et je ne serais pas surprise si Jon Richardson était INTJ.

Dans la musique, en plus de Morrissey, je ne serais pas étonnée si Thom Yorke (Radiohead) était INFJ. Tim Rice-Oxley (pianiste/parolier de Keane) semble INFJ aussi, j'en suis convaincue depuis la seconde où j'ai connu le MBTI (j'avais toujours pensé qu'il était une version gentille de moi). Chez les extravertis, Guy Garvey (chanteur/parolier d'Elbow) est le bisounours ENFJ typique, la manière dont il trouve des idées de chansons est très Ni. Et Noel Gallagher est assez drôle et scandaleux que pour être un ENTJ (comparez-le à son frère et vous verrez la différence entre l'intuition N et la sensation S).

Dans le cinéma, A Single Man est selon moi un film trèèèès Ni. Tom Ford (réalisateur/scénariste) serait bien un ENFJ, Colin Firth un INFJ, et le personnage principal est sans aucun doute un INxJ (pour moi, un INTJ très déprimé).

Dans la littérature, les INTJ sont souvent les personnages qui ont l'air très méchants mais ont en fait bon fond: en plus de Darcy de Pride & Prejudice, John Thornton de North & South est un excellent exemple d'INTJ sain d'esprit, plus sain que Snape/Rogue de Harry Potter. La manière dont l'auteur C.S. Lewis (Narnia) est joué par Anthony Hopkins dans le film Shadowlands sonne INTJ aussi.

Ils sont également souvent représentés comme les stratèges machiavéliques qui pissent à la raie de tout le monde, ce qui n'est pas surprenant vu que l'INTJ est considéré comme le type le plus stratège et indépendant des seize types de personnalités: Hannibal Lecter de Silence of the Lambs, Littlefinger de Game of Thrones.

Soit dit en passant, Game of Thrones est très pratique pour voir la différence entre INTJ et ENTP (Littlefinger vs Tyrion, stratège vs tacticien), INTJ et ENTJ (Littlefinger vs Tywin, stratège vs leader), ainsi qu'INTJ et INFJ (Littlefinger vs Varys, tous deux stratèges avec des styles différents).

Il est d'ailleurs aussi intéressant de remarquer: 1) les similitudes juteuses entre l'histoire de Littlefinger et celle de Severus Snape, 2) les similitudes entre celles de Darcy et Thornton, 3) le "regard noir" perçant susmentionné qu'ont tous ces personnages INTJ. Tout est lié!

J'ai assez divagué pour aujourd'hui donc ne vais pas m'attarder sur les autres fonctions. J'ai quand même quelques exemples sous la manche pour illustrer le feeling extraverti (Fe): Tom Hiddleston (ENFJ), Guy Garvey (ENFJ), Stephen Fry (ENFJ). Remarquez que ce sont des gens qu'absolument tout le monde aime (la bénédiction du Fe).

-

PS: tous les types de personnalité que j'attribue sont évidemment des opinions personnelles. Aucune preuve formelle n'existe pour me contredire, c'est la beauté de la chose.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maaarine 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines