Magazine Société

la réalité de l'austérité en trois mois de gouvernance...

Publié le 01 octobre 2012 par Micheltabanou

Je voudrais reprendre, pour l'appuyer, la dernière phrase de l'intervention de mon collègue Patrice , au nom du groupe municipal PS, lors du dernier Conseil Municipal. Parce que cette phrase résume en quelques traits bien placés la réalité de l'action du gouvernement.

Un gouvernement qui a découvert, on s'y attendait, une situation de table rase économique orchestrée par presque une décennie de droite au pouvoir. Et ce n'est pas rien! que d'avoir abandonné la France aux casseurs sociaux durant tout ce laps de temps!

Alors il a fallu parer au plus pressé en trois mois alors que notre Parlement n'est pas encore rentré en session ordinaire! Il a fallu combler les brèches en prenant des décisions fort éloignées d'une austérité que nous serions amener à gérer selon les accusations d'irresponsables joueurs de claquettes et d'effets de manche.

Et nous allons, le gouvernement va, entreprendre une nouvelle fiscalité où les français les plus démunis ainsi que les classes moyennes seront exemptés de tout effort. Le poids de cette nouvelle répartition fiscale sera porté par ceux qui ont bénéficié depuis des années de l'effort injuste qui été demandé aux moins nantis. Le Premier Ministre J.-M. Ayrault l'a martelé, le Président du Groupe Parlementaire PS, B. Leroux l'a confirmé: il n'y aura pas d'augmentation de l'impôt pour la plus grande majorité des français... Comme l'a affirmé B. Leroux la feuille d'impots que Bercy va envoyer prochaînement aux français en sera le meilleur témoignage!

Je cite donc ce que mon collègue Patrice Bédouret au nom du groupe PS a jugé bon de mentionner avec force au Conseil Municipal afin de mettre un frein à la démagogique accusation destinée à tromper les français sur un quelconque recul de François Hollande sur ses engagements:

"Enfin parce que sur ma gauche ce soir, je n'ai entendu que ce mot, austérité, je crois que nous n'en n'avons pas la même définition. 

Est ce l'austérité en période de crise économique et financière que de redonner du pouvoir d'achat aux plus en difficultés ? l'augmentation du SMIC, de 2 %, des bourses étudiantes , 25 % pour l'allocation de rentrée scolaire, l'encadrement des loyers, la limitation des hausses de tarifs de gaz, d'électricité, Est l'austérité que de ces créations d'emplois publics après des années de diminution : ces milliers d'agents pour l'emploi, de professeurs, de policiers ... "


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine