Magazine Sport

Toulouse mate Toulon et Clermont prend la tête

Publié le 01 octobre 2012 par Ptimek

Sans surprise, le Stade Toulousain est venu à bout d’un RC Toulon remanié (32-9). C’était le choc de la 7e journée entre les 2 finalistes de l’année dernière, opposant le leader invaincu Toulon et le champion de France en titre et 3e, Toulouse.

Avec un gros pack et un excellent Luke McAlister, le Stade Toulousain a infligé la première défaite de la saison à des Toulonnais moins conquérants. Il faut dire qu’avec des absents de marque, le RCT n’a plus grand-chose à voir avec celui qui survole le Top 14. Grâce à la botte de McAlister, et un essai au passage, Toulouse a pris la mesure d’un Toulon B. Pas d’affolement côté toulonnais, Mourad Boudjellal avait déjà prévu cette défaite dans sa feuille de route. Une façon pour lui de mieux préparer son club pour la H Cup à venir.

Ce match était également l’occasion de retrouvailles entre Fred Michalak et son ancien club. Si pendant les 80 minutes, le Demi d’ouverture international a combattu ses anciens partenaires, les relations ont été beaucoup plus fraternelles une fois la rencontre terminée. De même, le public du Stadium a réservé un accueil chaleureux à son ancien chouchou.

Broke James sauve Clermont

Dans l’autre match au sommet, les Clermontois n’ont pas manqué l’occasion de prendre la tête du Top 14 face au Stade Français (28-25). La victoire est cette fois beaucoup plus étriquée et il faut attendre les dernières secondes pour voir Broke James faire basculer la rencontre d’un drop assassin. Il faut dire que Clermont était très mal parti dans cette rencontre. Les Auvergnats ont été surpris dès le coup d’envoi et lorsque Warwick aplatit pour le Stade Français, on a à peine joué depuis …45 secondes. Vern Cotter se dit sûrement qu’un essai encaissé aussi vite laisse 99% du temps pour revenir mais il n’empêche que ses joueurs ont pris un coup de massue derrière la tête. Si Domingo aplatit en bout de ligne à la manière d’un ailier, la défense de Clermont, pourtant point fort de l’équipe, ne parvient pas à endiguer les vagues parisiennes.

Clermont compte 12 points de retard à la pause quand Vern Cotter se décide à lancer Broke James à la place de David Skrela. Le coach est payant car le Demi d’ouverture australien apporte plus de solutions aux Jaunards. Si Fofana ne parvient pas à aplatir ce n’est qu’un avertissement sans frais pour le Stade Français qui voit revenir Clermont comme une flèche. Morgan Parra enchaîne les pénalités pour remettre les 2 équipes à égalité. C’est sur un drop de Broke James et avec la rage de vaincre que Clermont s’impose sur le fil, laissant tout de même le bonus défensif au Stade Français.

En résumé des autres rencontres, Montpellier s’est rassuré en battant un concurrent pour les phases finales, Perpignan triomphe timidement du promu Mont-de-Marsan, Agen parvient à battre les valeureux Bèglais, Grenoble fait parler la poudre face aux Racingmen et Bayonne s’adjuge le derby basque au BO.

Les rencontres de la 7e journée de Top 14 :

  • Stade Toulousain (32-9) RC Toulon
  • ASM Clermont (28-25) Stade Français
  • Montpellier (19-12) Castres Olympique
  • Perpignan (15-6) Mont-de-Marsan
  • Agen (19-15) Bordeaux-Bègles
  • Grenoble (27-13) Racing-Metro
  • Biarritz Olympique (15-16) Aviron Bayonnais
Digg Digg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine