Magazine Auto/moto

Un pneu qui se gonfle tout seul

Publié le 01 octobre 2012 par Critiqueauto

Un pneu qui se gonfle tout seul

On n’arrête pas le progrès ! Le
manufacturier de pneus américain Goodyear vient de mettre au point un pneu pour
camions lourds qui se gonfle littéralement tout seul quand la pression a
baissé. Cette technologie porte l’appellation Air Maintenance Technology (AMT). À l’intérieur du pneu, un petit
dispositif détecte quand la pression descend sous un certain niveau et s’ouvre
pour forcer l’air à entrer dans le pneu. Comme les véhicules lourds qui utiliseront
ce type de pneu rouleront toujours à la pression idéale, il est évident qu’il y
aura des avantages liés à la consommation de carburant, à la tenue de route et
à l’usure des pneus.

En règle générale, les coûts liés à l’achat
et à l’entretien des pneus représentent une très grosse dépense sur les camions
lourds comme les semi-remorques. Et cette nouvelle technologie du manufacturier
américain permettra de maintenir une pression idéale constante dans les pneus,
et ce, sans l’aide de pompes et autres appareillages extérieurs. La question
qu’il faut se poser : le manufacturier Goodyear travaille-t-il à adapter
cette technologie aux pneus de voitures ?

Consommation
et production de CO2 réduites

Des recherches ont démontré qu’une perte de
pression aussi minime que 0,48 kilopascal dans un pneu entraîne une
augmentation de la consommation de 1 %. Quand on est en affaires et qu’on
exploite un parc de plusieurs camions lourds qui affichent une consommation de
35 litres aux 100 kilomètres et qui roulent une centaine de milliers de
kilomètres par an, une augmentation de 1 % de la consommation des véhicules du
parc peut constituer une perte de revenus importante, surtout que le carburant
Diesel a connu une hausse spectaculaire au cours des derniers mois.

Amélioration
des performances

Il est facile de comprendre que les pneus
de camions lourds doivent être gonflés à la pression idéale pour assurer au
véhicule une bonne tenue de route. Il ne faut pas oublier que ces pneus roulent
habituellement à une pression de 5,03 kilopascals, parcourent de longues
distances et soutiennent de lourdes charges. Quand le pneu est sous-gonflé, il
s’écrase, et la semelle ne vient pas complètement en contact avec la chaussée,
ce qui affecte la tenue de route.

Prolongation
de la vie du pneu

Quand le pneu est sous-gonflé, il s’use sur
l’extérieur de la semelle. Et si la pression est plus basse de 10 %, le pneu
s’usera entre 9 et 16 % plus rapidement. Au contraire, quand le pneu est
surgonflé, il s’use plutôt au centre de la semelle. Il s’agit là d’un problème
récurrent dans l’industrie du camionnage; et quand le pneu est usé, on doit
procéder au rechapage, une autre dépense importante.

Conclusion

S’ils utilisent la technologie AMT de
Goodyear, les gestionnaires de parcs seront en mesure d’obtenir un rendement
optimal de leurs pneus. Ils réaliseront également des économies substantielles.
Le gouvernement américain a accordé une subvention de 1,5 million de dollars au
manufacturier pour qu’il poursuive la recherche dans ce sens et éventuellement
proposer un pneu de voiture équipé de la même technologie. C’est à suivre…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines