Magazine Régions du monde

On a la dal !!!

Publié le 02 octobre 2012 par Melaniepiqpiq
Si vous avez du poids à perdre, ce n'est pas en Inde qu'il faut aller... (à moins d'attraper la tourista mais moi et mon Estomac de Fer... pas trop de risque). C'est super bon, mais qu'est-ce que c'est lourd !!! Pas étonnant qu'ils soient tous gros(ou presque). Autant en Thaïlande j'avais l'impression d'être un éléphant, autant ici je me sens svelte... Composition classique d'un repas : féculent + féculent+ féculent + légumes + sauce... Exemple : riz+chapatis+dal (lentilles en sauce)+légumes (en sauce, est-ce besoin de le préciser), éventuellement de la viande en plus (et en sauce aussi) si c'est pas végétarien. Même si je ne mange quasiment pas de sucreries et ai complètement arrêté l'alcool (c'est simple : ils n'en servent pas dans les homestays ni dans les petits restos où nous allons), je vais irrémédiablement rentrer avec 4 ou 5 kilos de plus à la fin du mois.
Kerala ne signifie pas « pays des noix de coco » pour rien : ils en mettent dans tous les plats, le plus souvent râpée. Et tout est cuit, frit, assaisonné à l'huile de coco. Les femmes en mettent même dans les cheveux, et on en met à brûler dans les églises.
Passons aux choses concrètes : des photos !! Voici la belle table qui nous attendait le 1er soir dans notre homestay :

On a la dal !!!

On a la dal !!!
à partir de midi dans le sens des aiguilles d'une montre :
-poulet au gingembre
-dal (lentilles)épinards-noix de coco
-salade de jtorchrébentoulpla à la chépaskeséksa -ocra ou « lady fingers », la courgette indienne
-chou-fleur à la... (attention, scoop) noix de coco et aux feuilles de curry (présentes à peu près dans chaque plat)
-pommes de terre aux feuilles de curry, les trucs noirs ce ne sont pas des bestioles mais des graines de moutarde
-salade de tapioca à la ---- -- ---- avec des ------- -- -------- (on va voir si vous suivez!)
Le tout accompagné de riz (malheureusement pas basmati dans la région, moins bon à mon goût) et de chapatis (galettes de blé complet). La première fois on se roule pas terre, on en reprend 3 fois et on se couche avec le ventre comme un ballon de foot en se maudissant d'avoir été si glouton(ne). La deuxième fois on dit miam miam mais on n'en reprend pas car on a retiendu la leçon. Et après... on se dit « ras-le-bol de ce putain d'arrière-goût qui est toujours le même » matin-midi-soir... car le matin, petit dej à l'indienne, et là, j'ai franchement du mal. Cela fera l'objet d'un autre post.
Le (bref) cours de cuisine que nous avons suivi à Kumily a confirmé mes soupçons : tous les plats sont cuisinés à l'huile de coco (ce qui est toujours mieux que l'huile de palme vous me direz), c'est ce qu'on met en premier dans le wok, et quand ça frémit, on ajoute les fameuses graines de moutardes et les feuilles de curry qu'on fait crépiter quelques secondes. Comme l'indique ce petit récapitulatif de ce que nous avons cuisiné,
On a la dal !!!CQFD : dans CHAQUE recette vous retrouvez le trio gagnant de début de cuisson: coconut oil- « mustered »(lire « mustard ») seeds-curry leaves 
  la noix de coco rapée, ça y va.
On a la dal !!!   ils sont équipés !!
 
On a la dal !!!le deuxième trio gagnant qu'on ajoute ensuite (sans compter le sel): chili, curcuma et cumin 
On nous a fait une démonstration de pétrissage de parotta, ces galettes épaisses et friables qu'on mange avec la viande (ne vous inquiétez pas, moi non plus je n'y connaissais rien en pains indiens avant d'arriver, à peine si j'étais capable de distinguer un naan d'un chapati...). J'ai mis la main à la pâte... mais n'avais pas franchement le coup de patte.
On a la dal !!!
Voilà le résultat de plus de 2 de labeur :
On a la dal !!!
Dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de midi :
-curry de chou fleur à la noix de coco
-parotta (pour accompagner le curry de poulet qui manque cruellement au tableau)
-riz avec (au milieu) un curry d'ananas à la noix de coco
-frites à l'indienne (avec 2-3 épices, quoi)
-curry de haricots à la noix de coco -papadom (galette de farine de lentilles )
-mélange de légumes dont j'ai oublié l'identité
Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça cale une dent creuse. J'ai l'impression d'être une oie qu'on gave, j'en peux plus!!! Le plus drôle, c'était à Kumily chez Shukkor. La pauvre Chantal, en tant qu'aînée, avait droit à un traitement de faveur (il faut nourrir les anciens)... Elle venait avec peine de finir son assiette bien remplie et s'essuyait le front. "Tu reprendras bien un peu de boeuf!", et vlan, une vieille louchée monstrueuse qui m'aurait fait 3 repas, idem pour le tapioca. Heureusement que pour digérer on nous servait une décoction ayurvédique à la marque quelque peu... douteuse.
On a la dal !!!
 (…) 2 semaines ont passé et je rectifie : quand on n'est pas en demi-pension dans un homestay (comme c'était le cas la 1ere semaine) et qu'on peut choisir ce qu'on veut au resto, il y a moyen de limiter les dégâts. Je suis une grande fan du poisson et du poulet tandoori ou tikka (comme le tandoori, sauf que c'est servi sans os/arrêtes, pratique), c'est-à-dire marinés dans des épices et du yaourt, et cuit dans un four en terre. Vous n'aurez pas de photos car mon appareil marchait pas (biscotte pas de batterie, je vous le rappelle) mais je vous assure qu'accompagné de garlic naan (ou autre pain) et de vegetable raita (yaourt avec tomates, concombre et oignons), c'est délicieux.
Comme petit encas, l'uttapam (orthographe arbitraire, vu qu'il y en a à peu près 10 différentes) est pas trop mal
On a la dal !!!
mais ça ne vaudra jamais la pizza italienne.
Je finirai sur le « indian coffee house », un resto-coopérative (et du coup pas cher du tout) excellent que nous avons découvert à Trivandrum (mais il existe aussi dans d'autres villes). Qu'est-ce qu'on a pu se régaler... Chicken fry (sic), chicken sauce jesépukoi, parotta et raita... J'en salive encore.
On a la dal !!!   les choses sont sérieuse et ça se voit.
Bon évidemment, on y mange avec les doigts, c'est le carnage absolu, mais on rigole bien. Mais attention, hein : l'usage de la main gauche est proscrit ! (au grand dam de Chantal qui est gauchère) Bien que droitière, à la fin j'en avais jusqu'aux oreilles...
On a la dal !!!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Melaniepiqpiq 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte