Magazine High tech

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Publié le 01 octobre 2012 par Fanazine @fanazine

Avec l'arrivée d'iOS 6, Apple a (visiblement avec regrets) dit adieu à Google Maps, remplacée par une application maison baptisée «Plans». Sauf que celle-ci est loin d'être au point. Villes mal placées, lieux rayés de la carte, mauvais itinéraires… Le service de cartographie de la firme à la pomme a suscité la grogne des utilisateurs. Apple, qui avait réagi à cette «mapocalypse» au lancement d'iOS 6 avec un simple «ce n'est que le début», a fini par présenter ses excuses  à ses clients ce vendredi par le biais d'un communiqué signé Tim Cook, rapporte TechCrunch. «Chez Apple, nous nous efforçons de concevoir des produits de classe mondiale qui procurent la meilleure expérience possible. Avec le lancement de notre nouvelle application Plans la semaine dernière, nous avons manqué à cet engagement. Nous sommes désolés de la frustration qu'elle a pu causer à nos clients et nous faisons tout ce que nous pouvons pour améliorer Plans», a écrit le patron d'Apple. Tim Cook fait de la pub à ses concurrents De manière très surprenante, Tim Cook poursuit… en proposant à ses clients d'utiliser des services concurrents (qu'il cite) en attendant que l'application soit améliorée par ses équipes. «Pendant que nous améliorons Maps, vous pouvez essayer des alternatives en téléchargement des applications comme Bing, MapQuest et Waze, ou utiliser les cartes de Google ou de Nokia en allant sur leurs sites et en créant une icône sur votre écran d'accueil.» Du jamais vu sous l'ère Steve Jobs. 
Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Un pont qui devient une montagne

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Une bosse dans le décor

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Des stations-service sur les toits

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Un trou noir à New York

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

L'itinéraire qui tourne en rond

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Reconnaissons toutefois à la fonction 3D qu’elle sait se montrer impressionnante... Lorsqu’elle fonctionne ! Ici, à Londres, nous avons un exemple parfait du contraste provoqué par les dysfonctionnements de la vue en 3D : en plein milieu de la ville, la totalité des bâtiments et autres reliefs deviennent plats.

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

Rome en Corée du Nord

Tim Cook s'excuse après la «mapocalypse»

La fonction d’itinéraires peut donner des résultats surprenant. Lorsqu’une personne a demandé le chemin pour se rendre de San Francisco à Sausalito, elle s’attendait à ce que l’application lui demande de passer par le pont du Golden Gate, qui relie les deux terres. Que nenni, chez Apple on préfère l’originalité : on vous emmène au port, et on vous suggère de prendre le ferry !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fanazine 474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines