Magazine Société

Les Français favorables au traité budgétaire européen

Publié le 02 octobre 2012 par Delits

Rappelez-vous ce que nous disions ici même il y a deux semaines : s’ils pouvaient revoter le traité de Maastricht aujourd’hui, 64% des Français pencheraient aujourd’hui pour le Non. Aujourd’hui, d’après un sondage BVA – Le Parisien – Aujourd’hui en France, c’est dans les mêmes proportions que  les Français pourraient voter en faveur du nouveau traité budgétaire européen, qui sera soumis au vote du Parlement dans le courant du mois d’octobre.

Ce sont les sympathisants des deux extrêmes qui ont aujourd’hui les plus réfractaires à cette évolution, seuls 15% des personnes proches de l’extrême gauche et 36% des sympathisants FN seulement voteraient oui, contre respectivement 85% et 64% de soutiens du non. A l’inverse, les sympathisants du Modem (90%) et de l’UMP (84%) sont les plus favorables à ce traité.

Ce résultat démontre donc que contrairement à ce que beaucoup ont pensé il y a quinze jours, le divorce n’est pas total entre les Français et l’idée européenne. Maastricht pourrait même aujourd’hui être identifié comme le symbole pour nos concitoyens de ce qu’ils rejettent dans la construction européenne.

Ces résultats sont-ils contradictoires avec ceux évoqués il y a 15 jours ? Ils pourraient plutôt être compris comme une relation plus subtile entre les Français et l’idée européenne que la seule défiance partout évoquée. Si Maastricht symbolise une conception européenne majoritairement rejetée, le traité budgétaire européen, parce qu’il offre une perspective de sortie de crise, pourrait à l’inverse incarner une Europe des résultats que nos concitoyens appellent de leurs vœux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delits 5050 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine