Magazine Marketing & Publicité

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

Publié le 02 octobre 2012 par Linkingbrand

1. Bien intégrer les balises requises
Intégration des métadonnées requises par le protocole Open Graph.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

Un des outils mis au point par OpenGraphy, agence labellisée par Facebook comme Preferred Marketing Developer, peut vérifier la correcte implémentation des balises nécessaires.

Au moins 4 balises fondamentales requises: chaque page doit présenter, dans son header, un minimum de 4 métadonnées pour s’intégrer à l’Open Graph de Facebook : og:title, og:type, og:image et og:url.

D’autres balises sont également tout aussi officiellement recommandées dans la documentation mise à disposition par Facebook : og:site_name et og:description.

D’autres balises, comme fb:app_id ou fb:admins, sont aussi indispensables pour accéder aux statistiques de Facebook Insights ou encore recibler ses visiteurs et leurs amis via les publicités Facebook.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

2. Penser aussi aux métadonnées optionnelles pour mieux s’indexer et se positionner

Selon le “type” (”article”, “website”, “blog”, mais aussi “book” ou “tv_show”), des précisions peuvent aussi être apportées (auteur, dates de publication et de modification pour un “article” par exemple, …).

Pour du contenu audio ou vidéo, ou même des images, de nombreuses propriétés optionnelles peuvent aussi être renseignées.

Ces balises d’apparence plus optionnelle peuvent améliorer l’affichage du contenu dans le réseau social.

Facebook disposera « un jour » d’un vrai moteur de recherche; une sous-optimisation de l’Open Graph devrait entrainer une moins bonne indexation par le moteur de recherche de Facebook, qui risque de prendre une très bonne part de marché dès son lancement.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

3. Passer à l’Open Graph v2: miser sur de nouvelles actions personnalisées

Mettre sur les pages des boutons ‘like’ asynchrones, ou éviter le bouton de partage et lui préférer celui permettant de recommander sont bien connus.

Parmi elles: les nouvelles actions personnalisées, qui permettent par exemple à l’utilisateur de Facebook de ne plus seulement “aimer”, mais aussi de “vouloir” ou d’ “acheter”.

“Ecouter” a déjà rencontré un franc succès, porté par des services populaires comme Spotify ou Deezer.

Les “Social Readers” qui permettent de “lire” devraient aussi continuer à faire de nouveaux adeptes.

Pariez sur l’essor des “je veux” ou “j’achète” dans l’e-commerce.

Configurez ces actions personnalisées dans une nouvelle application créée via l’espace dédié “developers ” Facebook.

Ces nouveaux verbes doivent notamment être associés à des objets et des propriétés qui permettent de paramétrer ce qui va apparaître dans la Timeline, le profil et le flux d’activités des utilisateurs de l’application.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

4.  Pousser du contenu plus personnalisé sur son site grâce à Facebook

Facebook Connect permet d’accéder aux informations d’un utilisateur de Facebook.

Les goûts des utilisateurs manifestés lorsqu’ils “aiment” une page officielle par exemple peuvent être archivés sur leur page (facebook.com/nomdelutilisateur/favorites). Facebook Connect, qui permet à un utilisateur de Facebook de s’identifier sur une application ou un site tiers, permet à ce dernier d’avoir accès, si l’internaute l’accepte, à de nombreuses informations. Ces dernières peuvent servir à mieux cibler les goût de l’internaute.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

Des outils, comme ceux de Salesforce ou de Kxen, entre autres, peuvent désormais aider à exploiter et analyser les données ainsi extraites des profils Facebook.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

5. Analyser l’apport de Facebook au site, avec Facebook Insights ou d’autres outils

L’intégration de Facebook peut aider à diversifier les sources de trafic, ou à doper ce dernier.

  • Pour mesurer l’effet de son intégration plus ou moins profonde, Facebook a mis en place un outil Analytics: Facebook Insights
  • Ses tableaux de bord fournissent des indicateurs pour mesurer l’apport de Facebook et affiner son intégration dans un site
  • Facebook Insights donne des informations utiles sur l’usage des boutons j’aime, les commentaires, le partage… Pour chaque indicateur, Facebook Insights propose aussi des données démographiques intéressantes, par exemple sur l’âge et le sexe des utilisateurs concernés

Une liste des pages Web les plus actives en termes d’actions Facebook est aussi proposée. Ce dernier indicateur est également disponible sur Google Analytics qui a beaucoup amélioré ses rapports sur les réseaux sociaux et peut même se révéler, plus riche et complet que Facebook Insights.

Les données de Facebook Insights sont aussi accessibles via une API, et certains outils tiers peuvent donc aussi les intégrer dans des tableaux de bord également plus complets.

5 conseil pour mieux intégrer facebook à son site

SOURCE: JDN


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linkingbrand 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte