Magazine Santé

GOUTTE: La maladie revient en force, avec l’obésité – Rheumatology

Publié le 02 octobre 2012 par Santelog @santelog

GOUTTE: La maladie revient en force, avec l’obésité – RheumatologySi on a pu l'appeler « la maladie des rois », la goutte n'est certainement pas une maladie du passé, démontre cette étude de l'Université d'Otago (Nouvelle Zélande), publiée dans l'édition du 18 septembre de Rheumatology. La hausse de l'obésité serait en cause dans une augmentation de l'incidence spectaculaire de la goutte, ici en Angleterre, soit près de 90% en dix ans. Une tendance probablement généralisable à l'Europe qui rappelle que le maintien d'un poids de santé par l'exercice et une alimentation saine sont les premières mesures de prévention de la maladie.


La goutte est un rhumatisme inflammatoire qui provoque des douleurs et un gonflement des articulations. Résultat d'une accumulation de cristaux d'acide urique dans l'articulation, la goutte affecte souvent le gros orteil, mais peut affecter des articulations plus importantes, comme le genou. Le goutteux, l'hyperuricémique d'aujourd'hui, est un patient multirisque : HTA, infarctus, diabète, insuffisance rénale. Déjà associée dans l'histoire à l'art de vivre et de manger, la goutte est liée à l'obésité, la consommation excessive d'alcool, mais aussi à la prise de diurétiques, en traitement de l'hypertension artérielle.


Cette étude récente a analysé le nombre d'hospitalisations de patients atteints de goutte sur une période de 10 ans (1999-2009) en Angleterre vs Nouvelle-Zélande, à la fois les admissions directement motivées par la goutte et les admissions pour lesquelles la goutte s'est avérée une complication de la cause directe de l'admission, comme, par exemple, l'hypertension artérielle et les maladies rénales. Les chercheurs avaient choisi ces deux pays afin de comparer les évolutions entre l'un, la Nouvelle-Zélande, présentant des niveaux d'incidence historiquement élevés de goutte et l'autre, l'Angleterre, des taux inférieurs. L'objectif était aussi d'identifier ou de confirmer les principales comorbidités de la goutte.


Sur 10 ans, une augmentation de près de 90% : Les chercheurs constatent que le nombre d'admissions pour la goutte augmente, sur cette période, de 5,5% par an en Nouvelle-Zélande et de 7,2% par an en Angleterre, soit, sur 10 ans, une augmentation de près de 90%. Sur 10 ans, en Nouvelle Zélande, 10.241 admissions directement à cause de la goutte et 34.318 admissions avec diagnostic de goutte ont été recensées. Sur 10 ans, en Angleterre, cela correspond à 32.741 admissions dues directement ou indirectement à la goutte.


·   Parmi les admissions causées par la goutte,


-   19% des patients ont une pression artérielle élevée


-   20% souffrent de diabète


-   14% de maladie cardiovasculaire


-   16% de maladie rénale chronique


-   14% d'au moins une co-infection


·   Parmi les admissions avec complication de goutte,


-   39% des patients ont une pression artérielle élevée


-   27% souffrent de diabète


-   39% de maladie cardiovasculaire


-   27% de maladie rénale chronique


-   38% d'au moins un co-infection existante


Les chercheurs concluent que les hospitalisations liées à la goutte sont en hausse que ce soit en Nouvelle-Zélande ou en Angleterre, avec un taux élevé de comorbidités et de ré-hospitalisation. Au vu des maladies associées, ils mettent en cause l'épidémie d'obésité, en Angleterre comme en Nouvelle-Zélande, pour expliquer au moins partiellement cette forte hausse de l'incidence de la goutte. La goutte n'est certainement pas une maladie du passé, concluent-ils.


Source: Rheumatology online September 18 2012 doi: 10.1093/rheumatology/kes253Hospital admissions associated with gout and their co-morbidities in New Zealand and England 1999–2009 (Vignette Copyright Roche www.roche.com)


GOUTTE: La maladie revient en force, avec l’obésité – Rheumatology
Lire aussi: GOUTTE: Une poignée de cerises pour réduire de 35% les crises


Accéderaux dernières actualités sur la Goutte


Accéderau Dossier Rhumatismes Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine