Magazine High tech

Les ventes d’Ultrabook n’ont pas l’Ultraforme

Publié le 02 octobre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

La traversée du désert semble se poursuivre pour le marché des Ultrabooks. Après un début d’année marqué par le lancement en grandes pompes et à coups de campagnes marketing audacieuses de la part d’Intel son instigateur, ce nouveau segment des PC portables peine véritablement à se faire une place. Raison principale évoquée le prix mais pas que : face à une démultiplication des produits technologiques à disposition, les consommateurs se tournent de plus en plus vers des produits gravitant aux alentours des 600 euros, idéalement équipés d’une interface tactile.

Les ventes d’Ultrabook n’ont pas l’Ultraforme

Les analyses de IHS iSuppli, l’un des cabinets d’analyse de tendance qui fait autorité à l’heure actuelle vient d’ailleurs de revoir à la baisse ses prévisions de ventes d’Ultrabooks pour l’année 2012. Pire encore, le cabinet divise par deux la taille du marché d’ici à la fin de l’année : de 22 millions d’unités espérées, les chiffres actuels tablent davantage sur les 10 millions d’ultrabook commercialisés dans le monde pour l’année en cours ceci incluant les chiffres des MacBook Air pour une raison obscure.

Il ne s’agit toutefois pas d’une tendance ponctuelle puisque ISH iSuppli a également revu ses prévisions pour l’année 2013 à la baisse également : des 61 millions prévus initialement, il ne reste guère que 44 millions dans les nouvelles estimations du cabinet.

A voir si la volonté d’Intel de proposer rapidement des ultrabooks à moins de 700 euros sera une stratégie payante et ces estimations ne prennent sans doute pas en compte le marché de l’occasion qui devient dès cette année une option pertinente pour qui souhaite s’équiper à moindre coût.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine