Magazine Basketball

Norris Cole, la bonne surprise du Heat

Publié le 02 octobre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Il est arrivé sur la pointe des pieds la saison dernière, mais n'a pas tardé à avoir un impact important sur son équipe. Norris Cole aura connu des hauts et des bas durant sa saison rookie, mais a favorablement impressionné pour un joueur drafté en 28ème position en juin 2011.
Et son ascension n'est visiblement pas près de s'arrêter là. Selon le Sun-Sentinel, Cole était de retour à l'entraînement seulement huit jours après le Game 5 contre le Thunder en juin dernier !
"Il a été un des plus remarqués au camp jusqu'à présent, juste par la vitesse avec laquelle il a progressé" confirme Erik Spoelstra. "Il est sans aucun doute le joueur qui a le plus progressé jusque-là. cela ne devrait pas être une surprise pour nous. Il a été très impliqué et travailleur cet été."

Norris Cole tournait l'an dernier à 6.8pts en moyenne par match, avec 2.0pds, des stats inespérées pour quelqu'un qui n'était même pas certain de voir le terrain si rapidement. Back-up de Mario Chalmers désormais bien installé à la mène, Cole s'est montré très enthousiaste pendant les summer leagues, prenant à ce moment-là, une nouvelle dimension.
"Les summer leagues m'ont beaucoup aidé, en me montrant que je pouvais diriger l'équipe, être un général sur le terrain, et rendre les autres meilleurs.
J'ai juste essayé de travailler sur ces choses tout l'été, en les appliquant quand je jouais des cinq contre cinq. C'est une chose de faire des exercices, c'en est une autre de les appliquer."

Évoluer au poste de meneur n'est pas toujours facile quand vos compagnons sur les postes extérieurs s'appellent LeBron James et Dwyane Wade, deux joueurs qui portent énormément le ballon. Un rôle qu'il devrait mieux appréhender cette saison, pour éviter les creux qu'il a connu la saison dernière.
"Je suis réaliste, je ne jouais pas bien. Vers la fin de l'année, il est temps de se préparer pour les playoffs, le coach devait trouver sa rotation. Je suis resté dans la salle et j'ai travaillé. Bien sur que j'aurais voulu jouer plus, mais je comprenais cette décision."

Un training camp complet plus une autre saison devrait permettre au jeune meneur de continuer à gagner en maturité. Longtemps critiqués, les meneurs de jeu du Heat pourraient bien ne plus faire rire personne cette saison.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines