Magazine Société

Tout le monde met la main à la poche pour payer la Sécu

Publié le 02 octobre 2012 par Seifenblase @Pointe_d_Actu

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a présenté hier les nouvelles mesures prises dans le cadre du plan de financement de la sécurité sociale pour 2013. Et tout le monde va être mis à contribution. 

La cigarette et l’alcool vont être les premiers à payer pour renflouer les caisses de la Sécurité Sociale, dont le déficit doit baisser en 2013 à 11,4 milliards. Après une première augmentation du prix du tabac quasi-historique de 6 % hier, une nouvelle hausse de 4,5 % est programmée pour le 1er juillet, soit trente centimes supplémentaires par paquet. Au total, ce les cigarettes auront augmenté de 10,5% en moins d’un an. Amer constat pour les addict. Les amateurs de bières devront aussi se serrer la ceinture puisque le demi va prendre 5 centimes dans les bars.

La contribution tarifaire d’acheminement (TCA) sur le gaz et l’électricité est elle aussi relevée : une personne seule vivant dans 20 m² paiera 1,17 euro de plus par an ; une famille de 5 personnes dans une maison de 120 m² entre 3,28 et 4,54 euros.

Pour Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, « c’est un budget de combat parce qu’il faut équilibrer les comptes et en finir avec les déficits, ce qui suppose un effort. C’est donc un combat du pays tout entier pour éviter de laisser aux générations futures une dette qui constituerait un véritable impôt à la naissance dont nous ne voulons plus». En effet, la branche maladie est la plus déficitaire à 5,1 milliards d’euros (5,5 milliards en 2012) et le Plan de financement y prévoit 2,4 milliards d’économies malgré une progression des dépenses évaluée à +2,7%, soit 175,4 milliards d’euros.

Les retraités mis à contribution

Budget Sécurité Sociale
Pour financer la réforme de la dépendance, les retraités imposables devront s’acquitter d’un prélèvement de 0,15 % sur leurs pensions en 2013 et de 0,3 % en 2014. Il faut dire que la branche retraite arrive juste derrière la santé en terme de déficit avec un trou de 4 milliards d’euros (5,2 milliards en 2012) quand la branche famille accuse 2,6 milliards de déficit. Seule la branche accidents du travail est excédentaire de 0,3 milliard (-0,1 en 2012).

Les cotisations maladie des indépendants seront désormais proportionnelles à leurs revenus quand elles sont aujourd’hui plafonnées. Les auto-entrepreneurs devront également s’aligner sur les artisans et commerçants dans leur secteur d’activité. En revanche, ils ne devront s’acquitter d’aucun forfait de cotisation en l’absence de tout chiffre d’affaires. Il n’en est pas de même pour les personnes employant des salariés à domicile qui devront eux cotiser sur le salaire réel et non plus sur un forfait égal au SMIC (sauf pour les gardes d’enfant de moins de 6 ans et les aides à domicile pour les personnes âgées ou handicapées).

Enfin, pour les mutuelles, la taxe à 7 % est maintenue selon Marisol Touraine, en attendant la conférence sur les dépassements d’honoraires.

Côté dépenses, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) sera désormais remboursée à 100% et son tarif « revalorisé » pour le rendre plus attractif aux praticiens, a dit Mme Touraine évoquant « une mesure significative pour le droit des femmes ». En matière d’économies, le Plan de financement préconise des baisses tarifaires sur des médicaments et certaines spécialités médicales. Une mesure destinée à rapporter un milliard d’euros. Une maîtrise des prescriptions médicales, avec notamment une promotion des génériques et une meilleure collaboration entre médecine de ville et hôpital sont également au programme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Seifenblase 461 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine