Magazine Séries

Fringe – Episode 5.01

Publié le 02 octobre 2012 par Speedu
Fringe.S05E01.avi_000493576

Transilience Thought Unifier Model-11

Saison 5, Episode 1 sur 13
Diffusion vo: FOX – 28 septembre 2012

2036. Le monde est dirigé par les observateurs. Heureusement, les Bishop sont là pour noussauver … si ils retrouvent Olivia …

Comme prévu, la série saute 24 ans dans le futur pour nous amener directement au coeur de la résistance et avec Etta, la fille de Peter et Olivia qui a dépassé l’âge ingrat de l’adolescence. Quelle merveilleuse idée ! On évite le passage boulet pour ce personnage et c’est bien sympa. Par contre, je cherche un petit peu son intérêt même si il est plus évident que celui de Astro qui semble encore moins utile qu’au temps présent. Et pire, avec la scène des récupération de Walter, j’ai eu peur qu’elle lui roule une grosse pelle comme si ils étaient devenus un couple.  Oui, j’a ides idées bizarres et perturbantes parfois.

Fringe – Episode 5.01

La série saute donc dans le temps pour mieux nous plonger au coeur d’une nouvelle société. On évite ainsi la prise de pouvoir des observateurs même si je me doute qu’on en aura des bribes au travers de flashbacks. J’ai du mal à croire qu’on leur ait laissé le pouvoir simplement parce qu’ils « popaient » comme ça au milieu des parcs.
L’épisode se concentre alors surtout sur la suite du 4.19. Peter et Walter sont déjà là mais il faut ramener Olivia la morte qui devient maintenant une coincée dans l’ambre. Des ajustements ont été fait (Olivia plus morte, Walter « normal », Etta moins classe) mais ça passe tout de même. On suit alors la recherche de Olivia « Table basse » Dunham puis de Walter, fait prisonnier durant le sauvetage de Olivia. L’ensemble possède un bon rythme. On ne se perd pas en fausses pistes et on va droit au but pour retrouver Olivia puis Walter. Les choses avancent bien et j’en suis heureux. Cela confère un bon rythme à l’épisode.

L’autre bon point de l’épisode est que John Noble est en très grande forme. Il est parfait de bout en bout. On est heureux avec lui, on souffre pour lui, on vibre avec lui. Il fait parfaitement passer les émotions et c’est un vrai régal de le voir quelque soit la situation, y compris lorsqu’il est torturé.

L’épisode pose aussi correctement les enjeux de la saison: September a implanté le moyen de battre les observateurs. Je reste tout de même un poil déçu. Ca manque tout de même d’envergure pour le moment cet arc. Il faudra voir quel est le plan en milles morceaux dans le crâne de Walter pour savoir si ça sera un pétard mouillé ou un truc qui déchire sa race comme disaient les djeunz d’il y a quelques années. Mais avant cela, il faudra voir comment le récupérer, ce qui ne semble pas hyper évident, la mémoire de Walter des éléments semblant effacée par le grand méchant observateur qui aime mater les petites filles. Et si Etta était la clé en fait ?

Bref, 8.5/10

Fringe signe un très bon retour. La direction prise me plait, la mise en situation est bonne et Walter est au top. Il reste tout de même quelques détails un peu bizarres genre quel est l’utilité de Astro ou encore j’aimerais bien connaitre la marque de la batterie du taxi parce que péter le feu après 21 ans dans une épave, je dis respect et surtout, excellent investissement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine