Magazine Culture

Bug Facebook: La CNIL n’a pas détecté de publication avérée de messages privés

Publié le 02 octobre 2012 par Buzzmedias @buzzmediasnet

Bug Facebook: La CNIL n’a pas détecté de publication avérée de messages privésSelon la CNIL, il n'y a pas eu de bug sur Facebook. La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a assuré mardi n'avoir pas détecté de publication avérée de messages privés sur le réseau social. 

La CNIL a annoncé ce mardi n'avoir pas détecté de publication avérée de messages privés sur Facebook et pointe les modifications "récurrentes et unilatérales" du réseau social pour expliquer la confusion des utilisateurs français qui avaient cru la semaine dernière à un "bogue". "Il ressort des analyses menées par la Commission nationale de l'informatique et des libertés que les messages incriminés par de nombreux utilisateurs semblent être exclusivement des messages mur-à-mur et non des messages envoyés par l'intermédiaire de la messagerie privée de Facebook", a précisé la CNIL dans un communiqué.

"Aucune atteinte à la vie privée des utilisateurs"

"Pour autant, le caractère privé du contenu de certaines communications révélées semble indiscutable. En d'autres termes, les utilisateurs avaient l'impression d'envoyer des messages privés lorsqu'ils utilisaient la messagerie mur-à-mur", a expliqué la Commission Nationale de l'informatique et des libertés. Un porte-parole de Facebook a immédiatement réagi et a expliqué que le groupe était "satisfait des échanges avec la CNIL qui ont permis de confirmer officiellement qu'il n'y a eu aucun bogue ou défaillance technique rendant publiques les informations privées des utilisateurs de Facebook".

Lundi dernier,  un article du quotidien gratuit Metro affirmait que des messages privés datant de 2007, 2008 ou 2009, s'affichaient par erreur sur les profils publics de certains utilisateurs et étaient donc visibles par des tiers. Dans la foulée, cette information avait été très rapidement relayée sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. De nombreux utilisateurs s'affirmant également victimes de ce bug ont relancé le débat sur la protection des données confidentielles et de la vie privée sur Facebook. De son côté, le réseau social assurait qu'il n'y avait eu "aucune atteinte à la vie privée".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Buzzmedias 19229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte