Magazine

Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII

Publié le 02 octobre 2012 par Espritvagabond
Ceux qui me lisent depuis un moment connaissent mon intérêt pour les ruines.
Quand j'ai appris qu'il y avait justement les ruines d'une Abbey médiévales à quinze minutes de chez moi, je suis allé y jeter un coup d'oeil sur le champ.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Kirkstall Abbey est un monastère érigé au 12e siècle. Quand on y arrive, par Abbey Road (amusant pour ceux qui aiment un certain groupe de musique britannique), on aperçoit d'abord les vestiges de l'infirmerie.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Puis, un sentier mène devant l'édifice principal, qui est composé d'un cloître, d'une église, un réfectoire, une cuisine... était composé, évidemment, puisque l'édifice est maintenant en ruine depuis des centaines d'années.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Les vestiges montrent qu'il y a eu quelques modification à l'Abbey entre le 12e siècle et le 16e siècle, quand l'Abbey a été en partie démolie après sa fermeture forcée par Henry VIII.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Quelques temps après sa fermeture et le pillage de ses trésors, l'église de l'Abbey est même devenue la route principale menant à Leeds, alors une petite ville sise à quelques miles de là. On voit encore aujourd'hui la route pavée au centre de l'église en ruine, même si on a maintenant recouvert la route d'un sentier de cailloux pour les visiteurs.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Ce qui reste du transept de l'église est tout de même impressionnant. Si l'Abbey est encore debout (en partie) aujourd'hui, c'est que le seigneur a qui on avait attribué l'endroit a été condamné dix ans plus tard. Le domaine est heureusement tombé entre les mains d'un acheteur qui l'a préservée et sa famille en a été propriétaire pendant plus de cent ans.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Quand le Earl of Cardigan a acquis la propriété, la plupart des pierres ont été retiré pour être utilisées dans d'autres constructions. C'est probablement à cette époque que certains murs se sont effondrés et que la crypte a été mise au jour. (Ces tombeaux étaient emmurés à l'origine).
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Le reste de l'Abbey peut tout de même être deviné. Quelques fondations, quelques murs, quelques colonnes, permettent d'imaginer la vie en ces murs. L'ensemble est maintenant désigné comme un site archéologique d'une importance nationale au Royaume-Uni.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
C'est en novembre 1539 que l'Abbey a été fermée et partiellement pillée et démolie, suite à l'ordre de Henry VIII de fermer les monastères catholiques, après le schisme que l'on sait entre l'Angleterre et Rome au sujet de son mariage avec Catherine d'Aragon (et de ses amours avec Anne Boleyn).
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Au 18e siècle, l'Abbey en ruine est devenue un lieu surtout fréquenté par les peintres romantiques. Turner, par exemple, l'a visité à quelques reprises, réalisant des toiles ici, sur une période de 30 ans.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Avec cette photo, j'aurai au moins une vue que les moines du 12e siècles n'auraient pas imaginé.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Le point culminant de l'église est aujourd'hui fréquenté par un groupe d'oiseaux.
Kirkstall Abbey: Dans les ruines de Henry VIII
Vers la fin du 19e siècle, Kirkstall Abbey a été donné à la corporation de Leeds, un organisme qui gère les biens culturels et historiques de la ville. Après une campagne de restauration, l'Abbey, entourée d'un grand parc urbain, a été ouverte au public.
--

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Espritvagabond 1757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte