Magazine Côté Femmes

Entre le bio local raisonnable et le bio industriel, Sachez faire la différence !

Par Elleveutoo

 Le bio local raisonnable et le bio industriel

Comme vous pourrez le lire dans l’article ci-joint du Canard Enchaîné du 22 août 2012,
des fraudes dans la production du bio ont été mises à jour (mais ce n’est pas nouveau
me direz-vous !) et nous pouvons être inquiets de la qualité des produits mis sur le
marché alors qu’ils devraient être garantis par le label « AB ».
Mais comme le souligne l’article, les dérives peuvent être favorisées par la
réglementation européenne, plus laxiste que la réglementation française :

- certains produits sont certifiés alors qu’ils peuvent contenir un certain
pourcentage d’OGM. Dans la réglementation française c’était tolérance
« zéro » !
- les poulets peuvent maintenant être traités une fois par an par des antibiotiques
et sans limite par des antiparasitaires. Dans la réglementation française aucun
traitement n’était autorisé !

Une réglementation qui évolue mais qui ne va pas dans le sens de la qualité et qui ne
protège plus autant le consommateur, quel dommage d’avoir l’impression de revenir en
arrière !!!
Mais le plus grave à mon sens, c’est l’apparition du « bio industriel », tout à fait légal
mais dont les modes d’élevage et de production sont totalement aberrants et non
respectueux des animaux, de la terre, de la saison ; l’article nous cite quelques
exemples :

- des élevages intensifs où plus de 25 000 poulets s’entassent dans des hangars
avec, oh merveille, la possibilité de vivre en extérieur à l’âge adulte sur une
surface de 40 cm2 chacun !!
- des fruits et légumes produits hors-sol dans des serres géantes. De ce fait vous
pourrez manger toute l’année des fraises d’Espagne, certifiées « bio », dont les
racines n’auront jamais touché la terre, et dont les fruits n’auront pas vue le soleil.

Le plus grave dans tout cela c’est que le consommateur est trompé, car non informé. Il
est actuellement impossible d’avoir ce type d’information sur l’étiquetage. Alors, SOYEZ
VIGILANTS. Acheter les fruits et les légumes chez des producteurs locaux, vos poulets
et vos œufs chez des éleveurs de proximité et de ce fait vous serez sûrs de la
provenance des produits et vous échapperez à cette industrialisation du bio qui nous
guette à chaque rayon d’hypermarchés.

Cliquez sur la photo pour lire l’article du Canard Enchaîné sur le bio local raisonnable et le bio industriel

Entre le bio local raisonnable et le bio industriel, Sachez faire la différence !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elleveutoo 242 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte