Magazine Côté Femmes

Préparation de la pâte du henné en vidéo...

Publié le 08 octobre 2012 par Longscheveux
..... La préparation de la pâte pour le henné est très simple et demande peu d’ingrédients. Il faut juste connaître quelques subtilités pour offrir un soin adéquat à vos cheveux et l’appliquer facilement. Voici un tutoriel en vidéo, pour visualiser les différentes étapes, ainsi que des explications et des recommandations.

Le choix du henné :
..... Choisissez un henné frais (de couleur bien verte, d’une fragrance intense et très verte). Sa fraîcheur assure la qualité de la couleur. Pour cela, évitez d’acheter votre henné en grande surface, où il y a sans doute moins de débit que chez les sites naturels et les revendeurs spécialisés. Chez Aroma Zone ou Centifolia, par exemple, vous trouvez des poudres dont la texture et le résultat concernant l’aspect des cheveux, sont très satisfaisantes. ..... Ayant testé des marches de henné appartenant à de grandes chaînes, j’ai clairement remarqué que la couleur semblait moins intense et mes cheveux plus secs. De plus, l’application est plus difficile car le henné s’accroche mal aux cheveux.
La quantité de henné :
..... Il n’est pas nécessaire de mettre trop de henné, même si vous avez de longs cheveux. Jaugez plutôt à la densité de votre chevelure. Les miens, qui sont volumineux et arrivent désormais sous la taille, se contentent très bien de 200g. Lorsque les cheveux sont relevés et compressés sous le film plastique durant plusieurs heures, ils peuvent s’imprégner facilement. Tout dépend de la quantité d’eau que vous incorporez dans votre préparation.
La température de l’eau et la consistance du henné :

..... N’utilisez pas de l’eau bouillante. Elle détruit les pigments du henné. Préférez une eau bien chaude (entre 50° et 70°c) : de petites bulles apparaissent au fond de la casserole.
..... Ne faîtes pas une pâte trop liquide si vous voulez garder votre henné plus d’une demi-heure sur la tête. Sinon, il coulera en permanence sur votre visage, votre cou, vos oreilles, vos vêtements, ce qui est très pénible en raison des tâches laissées. Une pâte trop fluide, trop lisse, sera certes plus facile à appliquer et à rincer, elle permet également d’économiser de la poudre, mais elle ne donne pas un meilleur résultat. Gardez une consistance assez compacte et épaisse. Au moment de l’application, en rajoutant un produit laitier, vous obtiendrez une pâte beaucoup plus souple. C’est pourquoi, il faut prévoir le changement de consistance. Mieux vaut trop épais que trop liquide…
La quantité de jus de citron :
..... L’acidité du citron (ou du vinaigre) va aider les pigments à se développer. La couleur s’intensifie visiblement. Un henné uniquement préparé au jus de citron donnera par exemple des reflets d’un rouge profond, intense. En revanche, cette acidité est néfaste pour les cheveux secs car le henné assèche déjà. Faîtes attention au dosage ! Et rajoutez de l’huile végétale si vous employez une grande quantité de citron, sinon l’aspect de votre chevelure semblera raide, terne et rêche…
L’ajout des ingrédients actifs ou colorants :
..... Ajoutez les ingrédients actifs de votre choix au henné. Huiles végétales (pas trop car elles limitent le pouvoir colorant du henné), poudres (de riz, de soie, de spiruline, de banane, de miel…), inuline, allantoïne, provitamine B5, aloé véra… Adaptez votre pâte aux soins que vos cheveux réclament.
..... Je consacrerais un article à part aux ingrédients colorants car leur dosage et leur nature implique des résultats très différents. Il existe néanmoins de nombreuses possibilités (broux de noix, indigo, garance, curcuma…) pour des reflets miel à violine.
Laissez reposer la pâte :
..... Couvrez votre pâte avec du film plastique et veillez à ne laisser aucune bulle d’air ! Le henné sèche à l’air et ses pigments ne se développent pas. Votre pâte serait donc inutilisable. L’idéal est de laisser la pâte reposer à 30°c durant 30 minutes. Mais comme cette température n’est pas de saison, il suffit de prolonger le temps de repos. Cela permet aux pigments de se développer et d’obtenir des reflets intenses. Si vous le souhaitez, congelez la pâte, puis décongelez là et utilisez là. Vos reflets seront encore plus foncés.
Le produit laitier avant l’application :
..... Il améliore la texture de la pâte et facilite grandement l’application : plus lisse, le henné adhère mieux aux cheveux. Il nourrit considérablement les cheveux et tempère ainsi l’effet asséchant du henné. Après le rinçage, la chevelure est plus souple.
Le résultat ? 

Préparation de la pâte du henné en vidéo...Préparation de la pâte du henné en vidéo...  avant                                               après
..... Après avoir fait dégorger mes cheveux tout l'été à grand renfort de soleil (les racines naturelles sont revenues, j'avais oublié leur couleur...) et de masques au miel, j'ai appliqué un henné naturel préparé avec 20cl de jus de citron (temps de repos : 10h, temps de pose : 10h). Le résultat, plus uniforme, est plus harmonieux et illumine le visage. A l'ombre, cependant, les cheveux sont foncés : châtain foncé auburn avec des reflets rouges.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Longscheveux 1047 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte