Magazine Asie

Combat des chefs à Heukseok-dong

Publié le 23 mars 2008 par Fredo
J'aime bien les raccourcis que la vie offre parfois. Après avoir trébuché hier matin sur Chung Dong-Young en prenant mon bus, ce midi à un repas organisé par la Chambre de Commerce Européenne j'ai assisté au discours donné par Chung Mong-Joon, qui était invité d'honneur.
Vice-président de la FIFA, candidat à la présidentielle de 2003 (pour un autre parti, certes), fils du fondateur de Hyundai, richissime, Chung Mong-Joon est un poids lourd du parti actuellement au pouvoir, le Grand National Party (한나라당). Et il se présente aux prochaines élections législatives face à Chung Dong-Young, éléphant de son parti aussi, dans le pauvre district de Dongjak (auquel appartient Heukseok-dong), qui n'en demandait pas tant.
Le district de Dongjak, c'est 200.000 habitants, seulement 2 lycées (il en faudrait 10), et l'immobilier y est deux fois moins cher que dans le quartier voisin de Seocho. Je ne sais quel obscur stratège politique a décidé que c'était un district clé de la prochaine élection, et qu'il fallait le gagner absolument en y envoyant des champions ; voilà à présent nos deux Chungs occupés à y faire quotidiennement les marchés pour trouver des mains à serrer.
Chung Mong-Joon a promis de raser les vieux quartiers – petites ruelles de maisons non pas traditionnelles mais plutôt de vieilles villas de deux ou trois étages, possédant un certain charme malgré tout - pour y construire des "new town", c'est à dire des barres d'appateuhs. Ce qui ferait monter la valeur de l’immobilier du district, donc intéresse tous ceux qui y sont déjà propriétaires d’un appart. Attaché à mon cabanon dans ma ruelle, je préfèrerais autant que les habitants de Dongjak se choisissent comme député le Chung au blouson vert fluo.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredo 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte