Magazine Informatique

666 Park Avenue, Pilot

Par Chezmat @chezmat

une 666ParkAvenue 666 Park Avenue, Pilot

Le pilot de 666 Park Avenue faisait lui aussi partie de ma présélection du début de l’été. Il va être question du diable, qui sous l’apparence de David Goran (Terry O’Quinn), le propriétaire du « Drake », un immeuble chic de l’Upper East Side, passe des pactes avec ses locataires. La dessus vient se greffer un jeune couple fraîchement débarqué du midwest, Henry et Jane, Jane étant recruté pour être la nouvelle gérante de l’immeuble.. Mais elle va vite découvrir que des choses étranges se passent dans l’immeuble.

Mon avis

Sujet délicat, car déjà abordé maintes fois au petit et au grand écran! J’ai tout de suite pensé au regretté « Reaper » qui traitait le sujet sous l’angle comique avec un Ray Wise excellent dans le rôle du diable! Ici, il est plutôt question d’être sérieux et de faire un peu peur. Mais pas de gore, car on est sur ABC, faut rester grand public. Du coup, la série peine un peu à surprendre et à innover.
Certes, Terry O’Quinn avec son coté mystérieux est crédible dans son rôle diabolique, même si je trouve qu’il manque un petit quelque chose de plus pour être tout à fait dedans. Le petit couple de « provinciaux » montés à New York, innocent et candide fait quelque peu cliché. Rachael Taylor (Jane) est plutôt pas mal et incarne une blondinette qui du plomb dans la cervelle et du caractère.
Bref, pas d’angle d’attaque réellement novateur pour aborder ce sujet un peu galvaudé du diable et de ses pactes ou on se fait forcément avoir! Dave Annable (Henry), c’est plus du style soit beau et tais-toi, il ne sert pas à grand chose pour le moment!! Pour Finir, Vanessa Lynn Williams, tient sa place de Madame Goran, une belle garce manipulatrice qui aime bien faire jouer son pouvoir et étaler son pognon. C’est ce qu’on attend d’elle en tant que femme du diable (quoique que, elle serait un peu plus garce que ça me choquerai pas). On a aussi Erik Palladino (le docteur dave Malucci de la série Urgence) dans le rôle du concierge qui semble être au courant de pas mal de choses…
Une autre de mes craintes, c’est que l’on assiste à un schéma répétitif dans la trame de la série avec un (ou plusieurs locataires) par épisode, car c’est un peu la trame de ce pilot. Espérons que les scénaristes aient anticipé cela et prévu un fil rouge cohérent et intéressant.
Bref, si le pilot ne m’a pas entièrement convaincu, je compte quand même laisser sa chance à la série sur quelques épisodes pour voir comme cela évolue. En espérant que je ne le regrette pas, car lorsque je commence une saison, j’aime bien savoir comment elle finit même si la série est décevante.. Je sais, je suis faible!!

icon smile 666 Park Avenue, Pilot

Pilote 666 Park Avenue, Pilot


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chezmat 117 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte